10 choses que j’ai apprises en voyageant seule

 

J’ai eu l’occasion de voyager seule à plusieurs reprises en Corée du Sud, deux fois à 19 ans, puis deux fois à 21 ans. Ces voyages m’ont beaucoup fait grandir et m’ont appris des choses inestimables. Cette expérience est probablement la plus enrichissante qu’on puisse réaliser dans sa vie.

Voici les dix choses les plus évidentes que j’ai apprises durant ces voyages en solo (en réalité je pense qu’il y en a beaucoup plus !) :

 

Vivre l’instant présent

Prendre le temps et profiter de chaque instant est l’une des plus belles leçons de vie que j’ai apprises lors de mes voyages. Et ça s’est encore plus confirmé lorsque j’étais seule, et que je n’avais personne pour « parasiter » ma conscience du présent.

Par exemple, s’asseoir dans l’herbe d’un parc à Séoul et méditer sur les rayons de soleil qui me réchauffent les bras et sur la légère brise qui fait voler ma robe, le bruit des insectes en fond sonore. C’est un souvenir qui reste gravé dans ma mémoire au point que j’en ressens encore toutes les sensations et émotions. C’était en 2014, lors de mon tout premier voyage à Séoul. Si je n’y étais pas allée seule, jamais je n’aurais eu un tel souvenir aussi précieux.

 

montmartrepark-seoul
Le parc Montmartre de Séoul, où a eu lieu le souvenir que je cite au-dessus.

 

Sortir de sa zone de confort

Le voyage en solitaire m’a permis de repousser mes propres limites, du moins celles que je pensais avoir et que j’ai dû supprimer pour le bien de mon expérience de globe-trotteuse.

Adresser la parole aux personnes dans la rue pour chercher une information est par exemple quelque chose que j’avais vraiment du mal à faire avant d’avoir été obligée de le faire à l’étranger. Aujourd’hui je n’hésite plus aussi longtemps à demander mon chemin. Je me souviens aussi d’une fois où je me suis forcée à manger des pignons de poulet alors que je n’ai jamais voulu manger de viande avec des os en France.

 

Apprendre à s’adapter

Aller dans un pays étranger imprégné d’une culture différente de la nôtre peut être très déstabilisant. Pour passer un bon séjour, il vaut mieux alors s’adapter le plus rapidement possible et sans broncher. En Corée du Sud je me suis adaptée très rapidement grâce aux quelques connaissances que j’avais pu avoir avant le premier voyage, mais j’ai tout de même eu quelques surprises.

Plusieurs gros chocs culturels à mon compteur : les salles de bain sans cabine de douche ni baignoire, mettre le papier toilette dans la poubelle plutôt que dans la cuvette, les selfies intempestifs, les sud-coréennes qui se maquillent en plein métro, etc. J’avais également raconté sur le blog mon expérience du spa coréen où l’on se retrouve nu face à des inconnus. Dans tous les cas il faut observer et suivre l’exemple des locaux.

 

selfie-rue-itaewon
Petit selfie lors d’une ballade à Itaewon (Séoul, 2015).

 

Avoir confiance en soi

Je n’ai pas confiance en moi dans toutes les situations de ma vie, mais voyager seule m’a grandement aidée à apprendre à m’accorder plus de confiance. Parfois il vaut mieux compter sur soi-même, et c’est d’autant plus vrai quand on est seul !

Du coup, j’ai parlé anglais même si je savais mon accent ridicule, j’ai fait confiance en mes quelques connaissances en langue coréenne, suivi mon instinct et mon sens de l’orientation pour me repérer… Mon plus grand exploit reste d’avoir danser seule sur un podium dans un boîte de nuit, impensable avant cela.

 

Être indépendant

Je ne suis pas indépendante sur tous les plans, mais lors de mes voyages il me faut le devenir. Là encore on n’a pas vraiment le choix si on veut survivre au voyage et vivre la meilleure expérience possible.

Mon premier voyage à Séoul a été pour moi un énorme périple. Il m’a fallu gérer un budget, moi qui avais péniblement réussi à mettre de l’argent de côté, trouver un logement, me renseigner sur les commodités… J’ai aussi pris l’avion pour la première fois de ma vie. Avec escale et 13h de vol, mon « baptême de l’air » a été plutôt marquant ! À l’époque mon anglais laissait en plus vraiment à désirer… Autant dire que c’était un peu l’Odyssée pour moi !

 

Rencontrer l’Autre

Si j’adore voyager seule c’est en grande partie parce que cela permet plus d’opportunités à la rencontre. Peut-être que cela dépend des destinations mais ce que je constate de mes voyages en Corée c’est que ma solitude m’a donné l’occasion de rencontrer énormément de personnes.

Je me suis fait beaucoup d’amis, et si les contacts avec certains se sont étiolés, aujourd’hui je sais que j’ai des amis sur qui je pourrai toujours compter. Puis il y a ceux avec qui le contact est éphémère mais pas insignifiant pour autant. Je me souviens d’un jeune qui m’a demandé si j’avais besoin d’aide pour prendre le métro (ma première fois dans le métro Séoulite) et d’un groupe d’ados qui m’ont interviewée dans un musée pour un devoir et qui ont voulu se faire photographier à mes côtés, des moments de partage et d’entraide qui font chaud au cœur.

 

 

 

Faire confiance aux autres

Quand on est seul on n’a pas d’autres choix que de se faire confiance, mais également que de faire confiance aux autres. Ça peut être tout simplement faire confiance à un passant sur le chemin à prendre ou au serveur sur le menu dans un restaurant où rien n’est traduit en anglais, ou bien carrément faire confiance à une rencontre qui propose de faire visiter les lieux.

Le premier coréen avec qui j’ai fait connaissance m’avait proposé de le suivre toute la journée pour me montrer des endroits cool. J’ai choisi de faire confiance car il me semblait sincère et je ne le regrette pas. Grâce à lui j’ai fait de superbes découvertes et j’ai des souvenirs incroyables. En moins de 6h j’ai au moins avalé cinq repas !

 

S’enrichir de nouvelles cultures

En voyageant en Corée du Sud seule, j’ai beaucoup appris de cette culture différente de la nôtre. J’ai encaissé les chocs culturels et décidé de m’ouvrir à leur façon de faire plutôt que de jouer la touriste réticente.

S’ouvrir aux autres et à d’autres cultures, je crois sincèrement que ça m’a ouverte sur de nombreux plans. Je n’ai jamais eu un regard étriqué, mais découvrir une nouvelle culture m’a ouverte davantage. Je me sens plus tolérante et je porte beaucoup moins de jugement. Salvateur !

 

hanbok-vitrine-seoul
Un costume coréen (hanbok) en vitrine.

 

Prendre conscience de sa chance

Si la Corée du Sud est considérée aujourd’hui comme un pays riche, il reste tout de même beaucoup de misère. Et à moins de rester enfermé dans un hôtel chic, impossible de passer à côté. On croise par exemples des personnes âgées tirant de lourdes charges (sans doute pour gagner deux, trois sous pour se nourrir), et j’ai découvert un soir avec stupeur qu’une station de métro abritait des dizaines de SDF, tous des vieillards. De quoi se dire que la retraite en France est tout de même un luxe.

J’ai plein d’autres exemples qui m’ont fait prendre conscience qu’en France on est très bien lotis : addition salée chez le médecin, mes amis coréens travaillaient pour certains 12h par jour, salaire très bas, et j’en passe !

 

Découvrir que le monde est beau

D’un autre côté, si j’ai vu les mauvais côtés de la Corée du Sud de prêt, j’en ai aussi embrassé les meilleurs. Personnes chaleureuses, paysages fabuleux, belles traditions, architecture grandiose, artisanat magnifique, cuisine délicieuse… certaines choses en Corée m’ont fait m’émerveiller sur le monde qui m’entoure.

J’ai eu des coups de foudre absolus, comme le hanbok, les nouilles naegmyeon, le barbecue coréen, le green tea latte, les palais, la nature en pleine ville, ou la beauté des personnes. On se rend alors compte que le monde qui nous entoure est riche, et alors on a qu’une envie, c’est de l’explorer davantage pour en découvrir les autres merveilles.

 

bukchon-seoul
Vue sur le centre-ville depuis Bukchon, la Namsan Tower en fond.

 

Il me tarde de voyager à nouveau !

Et vous, voyagez-vous seul(e) ?
Quelles sont les choses que vous avez apprises du voyage ?

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

6 commentaires sur « 10 choses que j’ai apprises en voyageant seule »

  1. Je voyage seule depuis des années, et j’adore ! Liberté totale, rencontres inoubliables, indépendance, moments magiques pour moi toute seule…Polynésie, Marquises, Mayotte, Rodrigues, Seychelles, Maurice, Lisbonne, Floride, New York, Australie, Nouvelle Calédonie et les Iles Loyauté, Philippines, Malaisie, Rhodes, que de merveilleux souvenirs et jamais un problème ! N’hésitez pas les filles ! D’autres pays comme Iran ou Bhoutan en voyage organisé, arrivant seule dans un groupe d’inconnus, bonne ambiance et gens sympas, tout est à essayer !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour ! 🙂
      Je suis impressionnée par ta liste de voyages ! La solitude en voyage permet beaucoup plus de possibilités de rencontres, je suis bien d’accord ! 🙂
      Je n’avais pas forcément pensé aux voyages organisées mais j’imagine que ça peut être sympa aussi. ^^
      A bientôt ! Merci pour ton partage d’expérience !

      J'aime

  2. Quel bel article ! Je ne connaissais pas du tout ce pays (enfin juste de nom quoi) et ça m’a fait énormément plaisir d’en apprendre plus. Ça doit être un joli pays à visiter 🙂
    Pour revenir au thème de ton article, je trouve ça bien de voyager seul. On peut découvrir des choses qu’on ne découvrirai pas si l’on voyageait à plusieurs. Puis on apprend à faire des choses qu’on n’aurait certainement pas fait aussi. C’est une experience enrichissante 🙂 J’ai eu l’occasion de « voyager » seule l’année dernière. Je met des guillemets car je devais rejoindre mon chéri en voyage d’affaire, du coup j’ai du aller jusqu’en Irlande seule, puis j’ai passée 2 jours à me balader seule pendant que mon copain était occupé pour le travail l’après-midi. J’étais tellement fière d’avoir pu faire tout ça, moi qui est de nature très anxieuse et stressée. Du genre, je panique quand je suis seule dehors. J’ai repousser mes limites et ça m’a fait beaucoup de bien 🙂
    Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! 😊
      Je suis heureuse de t’avoir fait découvrir ce pays que j’aime tant et que mon article te plaise.
      Voyager seul est une super expérience. Parfois ça peut être dur et paraître insurmontable. J’ai vraiment eu un gros moment de doute au moment de partir la première fois, mais finalement on s’en sort. 😉
      Ravie que tu me partages ton expérience ! C’est très courageux, même si ce n’était que 2 jours tu as sauté le pas.
      Encore merci de ton passage !
      À bientôt ! Des bisous~

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s