La fête est finie : les adieux à 2020

 

Salut les bombes ! ❤
Et si pour clore définitivement le chapitre 2020 je faisais d’une pierre deux coups avec un shooting et mon bilan de l’année ?

Je crois que je n’avais pas meilleur shooting en stock pour illustrer mon article bilan 2020. Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne c’est encore des photographies prises par ma chère amie Nathalie. On les avait faites un soir de juillet 2019, une année ravivant des souvenirs encore proches mais semblant à des année-lumière du présent. J’imagine que c’est un sentiment que beaucoup partagent, j’ai l’impression que 2020 fut une succession de sauts dans l’espace-temps. L’année a été marquée par des périodes de léthargie incroyables ; avec les confinements et déconfinements ; mais s’est en même temps passée en un éclair.

Quand on ne s’amuse pas, le temps est long, lent, presque inerte. Rester cloîtré.e c’était long. Mais paradoxalement, quand est arrivé le 11 mai, tout à coup ces deux mois ne représentaient plus grand chose. Deux mois de quotidien bousculé qui semblaient d’un coup anecdotiques. Je crois que ce qui explique que 2020 ait filé aussi vite tient du fait que nos activités habituelles aient été perturbées. Car plus rien n’était pareil, les festivals qui rythmaient les étés n’ont pas eu lieu, les boîtes n’ont pas rouvert, les distances physiques étaient de mise, l’odeur du gel hydro-alcoolique nous entêtait, le masque cachait les sourires… Des assertions qui se conjuguent encore au présent. Couvre-feu bref, nouveau « confinement », nouveau couvre-feu, nouvelle période de suspens. Cristallisation de cette impression de pause temporelle : l’interdit non-dit de festoyer la nouvelle année.

Ces photos prises un soir d’été insouciant où j’erre en tenue de soirée dans les rues illustrent bien la situation.

2020 fut pour moi une année particulièrement difficile, comme pour tout le monde. Je n’ai pas perdu de travail, j’en ai trouvé un quelques mois après mon service civique. J’ai pu payer mes factures même si pour cela j’ai dû un peu me serrer la ceinture. Je n’ai pas non plus perdu de proches à cause du virus. Le truc c’est que le temps ne s’était pas suspendu pour tout. La vie continuait, la mort et les souci d’avant également. C’est ainsi qu’à cause de la dépression, du mal-être, de personnes malveillantes, j’ai perdu l’une des personnes qui m’étaient les plus précieuses. Cette expérience traumatisante, survenue en plein cœur de l’été, a achevé de noircir le tableau de mon année.

Moins grave, c’était aussi les petites déceptions : l’annulation de concerts que j’attendais impatiemment, de shootings photo prévus, le report du gala annuel de danse auquel je participe, l’impossibilité légale d’aller en cours de danse. Malgré tout on trouve des solutions, on suit les cours en visio, on travaille sur son bien-être personnel quand on en a la force et si on est prêt.e (parce que ce n’est pas aussi simple que cela). L’une de mes réussites imprévues de l’année aura été de me défaire d’une amitié toxique pour la seconde fois. Autre imprévu qui fut très heureux pour moi : avoir trouvé l’amour au milieu de ce chaos.

Chaque année se voit rythmée par des événements heureux et malheureux, 2020 restera cependant un cru particulier pour tout le monde. Les coupures Covid m’ont permis de réaliser certains de mes objectifs comme une petite remise à niveau de langue coréenne, et à l’inverse en auront freiné d’autres. Mes objectifs pour 2021 sont assez simples : trouver un bel appartement à deux, continuer à poser, poursuivre l’aventure de mon blog, trouver un emploi encore plus proche de mes attentes, tendre davantage à un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Mais surtout : être dans le présent.

Et aujourd’hui, même si l’année débute moyennement bien sur le plan de la situation sanitaire, je vous invite à continuer de porter des robes à paillettes et de rêver. Rien ne nous y empêche.

 

Robe – Les Petites…
Sandales – Bershka

Ceinture – H&M

 

Je vous souhaite une belle année ! ❤

 

Quelles sont vos belles réussites de l’année ?
Vos objectifs pour 2021 ?

 

PS : C’est pour ce shooting que j’avais testé la Colorista Spray argentée que j’évoque dans cet article.

 


Photographe : Nathalie Bougé (site – Instagram)

Publié par

Passionnée par la mode depuis sans doute toujours et curieuse de tout. Mon blog me permet d'échanger autour des sujets qui m'intéressent et de vous faire découvrir mon univers.

3 commentaires sur « La fête est finie : les adieux à 2020 »

  1. Très bel article pour clore cette année 2020.

    De mon côté, je dirais que mes objectifs sont de réaliser les projets que je n’ai pas pu mettre en place en 2020 ; notamment un échange universitaire en Thaïlande, mais aussi trouver un stage !

    Bonne année 2021 à toi.
    Des bisous

    Douces effrontées
    https://douceseffrontees.blogspot.com/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s