Play-list : de la folie

Salut les bombes ! ❤
C’est le contexte de ces derniers mois qui m’a inspirée cette play-list. Initialement prévue pour le dernier trimestre, elle constitue finalement la B.O. idéale de ce nouveau trimestre sur le blog, introduit par mon dernier édito.

Cette play-list est placée sous le signe de l’absurdité, de la folie et de l’humour. Elle regroupe des morceaux aux paroles drôles ou signés d’artistes complètement déjantés.

Die Antwoord – Baby’s On Fire

Die Antwoord est un groupe mêlant hip hop et rave. Le duo est si barré que n’importe lequel de leurs titres aurait pu apparaître dans cette play-list. J’ai choisi Baby’s On Fire que j’aime beaucoup pour son rythme et son clip aux couleurs pastel. Le scénario de ce dernier est lisible, sa réalisation aussi drôle qu’absurde. Même le stylisme de Yolandi, la chanteuse, est parfaitement dans le thème, avec accumulation de montres et pantoufles Pikachu. Vous avez dit mauvais goût ?

SOPHIE – Faceshopping

J’ai découvert l’artiste écossaise SOPHIE complètement par hasard en écoutant de la musique sur YouTube. C’était précisément cette production étrange, Faceshopping, qui m’a tout de suite fait adhérer à son univers onirique et futuriste. Sa pop mêle des influences éclectiques, de l’EDM au hip-hop, en passant par la musique industrielle.

Lorenzo – Voyage Auditif

Déjà présent dans ma précédente play-list, Lorenzo est l’un des rares rappeurs français que j’écoute. Son style décalé, dans le « troll rap », me plaît beaucoup. Ses textes jouent la carte de l’humour, les phrases qui paraîtraient vulgaires dans la bouche d’un autre sonnent tout de suite second degré. Voyage Auditif porte bien son nom, rythmé par des ruptures découpant le morceau avec des ambiances différentes.

MAXENSS – Cheveux

Encore un artiste semblant en totale roue libre, comme on aime. Cheveux, un délire capillaire musical, est le genre de musique barjo à écouter pour détendre l’atmosphère. En plus le clip affiche les paroles façon karaoké, histoire de suivre même lorsque le youtubeur-chanteur fait dérayer sa voix.

Yelle – Complètement Fou

Je me suis récemment rendue compte de l’impact de Yelle sur le mouvement musical actuel dans la pop et le rap francophones, abordant questionnements, notamment féministes, avec humour et décalage. Complètement Fou, morceau-titre de l’album éponyme, est taillé pour figurer ici.

G-Dragon – 미치Go

Dans l’univers de la K-pop les chansons aux sonorités et aux clips ridiculement drôles sont courantes. G-Dragon fait partie de ces artistes assumant un style décalé. 미치Go (Go Crazy) résume bien cet état d’esprit. J’ajoute que G-D est aussi une vraie fashionista, une raison de plus pour le suivre.

Thérapie Taxi – SALOP(E)

Le groupe belge n’a pas sa langue dans sa poche et n’hésite pas à proférer insanités et insultes au rythme de ses chansons entraînantes. Un brin dérangeant oui, mais c’est bien l’effet recherché.

salut c’est cool – Techno toujours pareil

Avec un nom de groupe pareil on comprend qu’on est sur du lourd niveau bizarrerie. Le quator propose de la techno kitsch et, avec Techno toujours pareil, joue la carte de l’autodérision. En tant que grande amatrice d’électro et de techno, je trouve qu’ils ne se sont pas trompés.

Crystal Castles – Untrust Us

Le premier album du groupe expérimental Crystal Castles, portant sobrement le nom du groupe, fait partie de mes albums préférés de tous les temps. Sa première piste, Untrust Us, est celle que je préfère. Ce mix électro/punk/indu avec une voix incompréhensible répétant « la cocaina no es buena para su salud » (en VF : « la cocaïne n’est pas bonne pour ta santé »), je trouve ça absolument génial. Je suis capable de l’écouter vingt fois de suite.

Tommy Cash – Sdubid

Pour terminer : mon artiste-chanteur fétiche du moment et le morceau qui résume à lui seul l’humeur de cette play-list. Tommy Cash évolue dans un univers bien à lui, complètement délirant. C’est aussi un fashionisto averti portant des costumes customisés du logo Nike et une moustache de dandy. Il n’a pas peur de casser les codes ; de genre notamment. L’absurdité des paroles de Sdubid, de sa mélodie et de son clip sont un régal pour les oreilles et les yeux. Le ridicule ne tue pas, c’est une phrase que j’aime beaucoup.

Liste non exhaustive dans le genre mais cette sélection reflète bien mes goûts musicaux assez variés et mon goût prononcé pour l’étrangeté et l’humour, que ce soit dans la musique, le cinéma, les arts ou la mode.

Quels artistes déjantés ou hors des clous écoutez-vous ?

Publié par

25 ans, diplômée d'un Master et Études Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s