En mode post-apocalyptique

 

Salut les bombes ! ❤
Parce que cela faisait longtemps voici un nouveau shooting, récent celui-ci, et avec trois tenues ! Les photos sont signées Nathalie, que je ne vous présente plus.

Quand il s’agit de photo j’ai toujours plein d’idées. Celles-ci me viennent de mes lectures, des films et séries que je regarde, des sujets qui m’interpellent, des lieux qui croisent ma route… Tout m’inspire ! Dans le cas de ce shooting, l’inspiration venait d’un défilé de mode : celui de la collection Automne/Hiver 2020-21 de la maison Balenciaga.

L’ambiance y était sombre, avec un plafond donnant l’illusion d’un ciel capricieux. Le défilé illustre une tendance « post-apocalyptique » présente dans la mode actuelle ; déjà avant la crise du Covid-19. Lors de la fashion week parisienne d’automne dernier la créatrice en vogue Marine Serre présentait une collection intitulée « Marée noire », alertant sur le désastre écologique auquel la mode participe activement. Une grande partie des pièces sont faites à partir du principe d’upcycling (une méthode de recyclage). Certains mannequins défilaient avec masques et tenues adaptés à la survie. Chez Balenciaga les mannequins évoluent sur un sol inondé, beaucoup sont vêtus de noir de pied en cape. Quelques looks colorés dédramatisent avec sarcasme : des tenues de soirée et de football semblent nous rappeler que malgré la crise on garde les yeux fermés et on continue notre mode de vie consommatoire.

Pour la création des tenues du shooting je me suis inspirée des looks de ce défilé ainsi que de l’ambiance, de la mise en beauté et des « gueules » des mannequins, qui chez Balenciaga ne ressemblent plus tous à des tops model classiques depuis que Demna Gvasalia (designer d’origine russe, connu avec le label Vetements) exerce en tant que directeur artistique.

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_5

Le premier look se compose d’une chemise verte, d’une jupe plissée, d’un gros collier et de souliers à talons épais. Les couleurs vives et unies sont présentes sur le défilé Balenciaga, tranchant avec le noir ambiant et celui d’une grande partie des pièces vestimentaires de la collection. Je porte cette chemise verte avec une jupe noire et pailletée. Les paillettes m’évoquent le décor du défilé, comme autant de gouttelettes d’eau issues de ce déluge apocalyptique.

Pour me chausser j’ai choisi des chaussures à bouts carrés, qui sont les chaussures tendances de la saison. Le collier est quant à lui en réalité une guirlande de perles détournée. La récupération était un peu mon mantra dans la création de ces looks.

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_8

La seconde tenue combine une robe rose pailletée à un top, des gants et des collants en dentelle, des pièces qu’on aurait pas idée à mettre ensemble pour le quotidien. Je souhaitais que la tenue paraisse imaginée à partir de trouvailles, en gardant tout de même le sens du détail. Ainsi les collants matchent avec le top et les gants, tous de dentelle. Les gants semblent un prolongement du top, une note très « Demna Gvasalia pour Balenciaga ».

Le vanity qui me sert de sac à main est aussi revêtu de dentelle. Aux pieds je porte des bottines à talons hauts et semelles épaisses, entre la ranger et la bottine de ville. Le choker rose au cou rappelle la robe gaufrée aux reflets irisés, entre la peau de sirène et la tenue de Barbie.

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_14

Lors de la dernière fashion week nombre de collections ; chez Comme des Garçons, Vetements, Marine Serre et Matty Bovan pour ne citer que quelques noms ; incluaient des vêtements et tenues semblant confectionnés à partir de trouvailles : draps, couvertures, rideaux, vêtements reconstitués ou trop grands forment une garde-robe post-apocalyptique, dans un monde où nous n’aurons plus d’autre choix que de nous habiller avec ce qui est à notre disposition (et c’est un réflexe que nous pouvons tous prendre dès aujourd’hui pour lutter contre le gaspillage des ressources).

Pour le dernier look je porte une robe de chambre de mamie, un modèle vintage trouvé chez Emmaüs. Sa matière matelassée façon dessus de lit est totalement raccord à la tendance post-apocalyptique. Pour la structurer j’y ai ajouté une ceinture à la taille. Les gants en cuir et les boucles d’oreille apportent du chic, le sac en perles une note tendance, les cuissardes seconde peau une caution sexy.

Maintenant que vous savez tout des tenues je vous laisse en découvrir plus sur ce shooting réalisé dans des lieux aux airs abandonnés…

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_3

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_12

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_9

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_2

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_15

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_4

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_10

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_13

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_1

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_11

glowbalfashion_nathaliebouge_balenciaga_apocalypse_16

 

Look 1 (vert)
Chemise – H&M
Jupe – Morgan
Chaussures – Binome
Collier – guirlande bricolée

Look 2 (rose)
Robe – Glamorous
Top – marque inconnue
Collants – Jardin Secret (vente par correspondance)
Bottines – Bershka
Vanity – Victoria’s Secret
Gants – boutique de costumes
Chocker – Asos

Look 3 (bleu)
Chemise de nuit – vintage (Emmaüs)
Cuissardes – Bershka
Ceinture – H&M
Sac – Printemps
Gants – H&M
Boucles d’oreille – Swarovski

 

La tendance post-apocalyptique m’intéresse particulièrement car elle s’inscrit dans un processus de responsabilisation de la mode vis-à-vis de son lourd tribut à l’environnement. Plus qu’une simple tendance, j’espère qu’il s’agit d’une véritable mouvance proposant une mode plus réfléchie. C’est une thématique que je souhaite développer davantage. En attendant, comme je le disais dans mon dernier edito : gare au greenwashing !

 

Quelle est votre tenue préférée ?
Êtes-vous sensible au rôle de la mode dans l’écologie ?

 


Photographe : Nathalie Bougé (site – Instagram)

Publié par

25 ans, diplômée d'un Master et Études Culturelles, passionnée par la mode. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

2 commentaires sur « En mode post-apocalyptique »

  1. Coucou,

    Je suis scotché par les 3 shooting. Tellement d’imagination, c’est génial.
    J’attends avec impatience d’autres shooting post apocalyptique. Cette dualité mode sexy et « fin du monde », j’adore.
    Mais juste, pourquoi un super marché, univers de la grande consommation, cela n’est pas (encore) un lieu pour apocalyptique ?
    Sinon, le cadis sur le terrain vague, j’adooooooore. Je me répète, j’arrête là.
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Hello ma belle !

    Oh mon dieu tes photos sont trop belle ! C’est vraiment magnifique ! Les tenues sont super bien choisi, franchement j’adore ! Bravo à toi pour ta créativité.

    C’est la première fois que je tombe sur ton blog, il est vraiment trop beau 🙂

    Bisou,
    Anîsa de MBL By Anîsa

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s