Occuper son confinement, mode d’emploi

 

Salut les bombes ! ❤
Nous en sommes à plus de deux semaines de confinement et nous en avons encore pour au minimum deux semaines supplémentaires. Se lamenter ne fera pas avancer le temps plus vite, bien au contraire, je vous propose donc un article pour vous donner des idées de choses à faire et à accomplir pour que ce temps soit moins angoissant.

Toute seule dans mon appartement perché au dernier étage, je me sens un peu comme une Raiponce dans sa tour (d’où les autoportraits perruqués), ce qui m’a un peu effrayée quand le confinement a été annoncé. J’ai décidé de ne pas me laisser végéter. De mon côté, depuis le début du confinement je n’ai pas passé une journée sans avancer sur mes projets personnels. J’accorde mon temps à des choses que je n’avais pas pu faire jusque maintenant, que ce soit par manque de temps ou par manque d’énergie. 

Bien évidemment c’est aussi le moment de se reposer et de se détendre. Le tout est d’accorder pleinement son temps à nos activités, peu importe de quoi il s’agit. La perception du temps n’est plus tout à fait la même que lorsque tout le monde travaillait, allait à l’école ou chômait normalement. À présent, pour les confiné.e.s, ce n’est vraiment plus la peine de s’échiner à faire plusieurs choses en même temps. Passons en mode slow !

glowbalfashion_raiponce_1

 

Ménage de printemps

Confinement + printemps = ménage de printemps ! Je crois qu’il n’y a pas meilleur moment pour entreprendre son grand ménage de printemps. Quand on travaille on n’a bien souvent pas le temps ni l’énergie à consacrer à cette tâche qui peut être fastidieuse.

On commence par faire le tri chez soi. On met de côté ce qui doit être donné ou vendu. Personnellement j’ai déjà préparé les photos des vêtements que je souhaite vendre et je les ai mises sur mon compte Vinted. J’ai déjà des réservations pour certains articles, ça me fait gagner un temps fou. Pour ce qui est des choses à réparer, c’est peut-être l’occasion de prendre le temps de les réparer soi-même si cela est possible. Sinon on les met de côté dans un endroit dédié à tout ce qui doit être fait réparer. Pour ce qui est des choses irrécupérables, on les jette à la poubelle ou au recyclage, ou bien on les met aussi de côté quand il s’agit d’objets à placer dans des bennes particulières (piles, appareils électroniques, déchets toxiques, etc). Ce que l’on garde, on le range correctement, de manière à ce que ça soit logique et pratique : la papeterie au même endroit,  les ceintures ensemble, etc.

Après ou avant le rangement, on nettoie toutes les surfaces et recoins, ces endroits qu’on n’a pas le temps de laver durant le ménage de routine. C’est aussi l’opportunité de faire une lessive de torchons et serpillières, de nettoyer l’argenterie, de faire du repassage, de laver ses pinceaux et ses chaussures. Enfin, quelque chose qui est aussi énormément chronophage et plutôt embêtant : le tri dans les boîtes mail, ordinateurs et téléphones. J’ai absolument horreur de ça ! Mais comme on a du temps, autant en profiter.

 

Garder le lien

Qu’on soit seul.e, en couple, en famille ou entre colocataires, entretenir des liens sociaux est primordial pour ne pas péter les plombs. Me concernant je suis toute seule dans mon appartement, pour communiquer avec les autres je passe donc par les technologies : appels téléphoniques, messages sur les réseaux sociaux, courriels, visio-conférence.

Quand on n’est pas seul.e je crois que ce qui est dur c’est l’impression d’être constamment les uns sur les autres. Pour cette raison je suis extrêmement heureuse d’être confinée avec moi-même. Pour entretenir de bons liens sociaux avec ses camarades de quarantaine je dirais que c’est important de définir des moments où on laisse les autres tranquilles et des moments de « partage actif ». Je pense bien sûr aux moments des repas mais pourquoi pas aussi prévoir une soirée film ou une partie de Tarot (c’est ce qu’une partie de ma famille fait).

En tout cas, la séparation physique ne me semble pas un frein pour garder une vie sociale. Je suis bien placée pour le dire, étant assez casanière et très solitaire tout en ayant quand même une vie familiale, amicale et professionnelle. De mon côté ce confinement m’a aussi rappelée que j’avais la chance d’avoir une mamie exceptionnelle, que j’ai hâte de voir après tout ça. Je suis très émue quand j’entends les bilans de décès à la radio et que je pense aux proches de ces personnes. Cela peut nous arriver à tous, alors ne perdons pas l’occasion de dire à nos proches qu’on les aime.

 

glowbalfashion_raiponce_3

 

Prendre soin de soi et de sa santé

Prendre soin de ses proches et d’autrui c’est important, prendre soin de soi aussi. Nos vies peuvent être éreintantes, la quarantaine marque un temps de pause conséquent que nous pouvons aussi consacrer à notre bien-être. Pour nettoyer le corps ça commence par prendre ou garder de bonnes habitudes alimentaires. Le confinement peut être la porte ouverte au lâchage total sur la malbouffe et sur les repas complètement décalés, or il vaut mieux s’assurer une nourriture saine et équilibrée pour survivre physiquement au huis clos. Le manque de temps est souvent un argument avancé pour justifier l’achat de plats préparés, aujourd’hui cette excuse n’est pas valable, alors on n’hésite pas à se procurer des produits frais pendant ses courses. Personnellement j’en ai aussi profité pour faire des plats que je n’avais jamais pris le temps de tester auparavant. (Un article de petites recettes devrait arriver prochainement.) Pour instaurer une ambiance de « vacances » je m’autorise tout de même quelques soirées plateau et film. La frustration n’est pas invitée !

Le grand désavantage de cette quarantaine concernant la santé, c’est la sédentarité forcée. Les personnes habituées à un mode de vie statique ne seront peut être pas trop chamboulées mais en ce qui me concerne ma cadence d’une à trois heures de marche quotidienne me manque. Mes jambes sont douloureuses par moments, je ressens le besoin de bouger. Pour pallier à ce manque d’activité physique, il est heureusement possible de pratiquer des exercices chez soi : gymnastique, yoga, musculation, danse. Pas question toutefois de culpabiliser face à ceux.elles qui postent leur routine workout sur les réseaux sociaux, il ne s’agit pas d’une compétition. Chacun fait ce qu’il veut et à son rythme. C’est juste un minimum pour éviter de rouiller, les abdominaux et biceps sont une option, rien de plus.

Pour soigner l’esprit on peut par exemple s’essayer à la méditation et à l’auto-massage. Pour se faire du bien au moral et au corps en même temps, on transforme sa salle de bain en spa improvisé : bain relaxant, masque à l’argile, gommage complet de la peau au marc de café, hydratation, soin des pieds et des mains… Si on a l’habitude de se raser, de s’épiler, de se maquiller ou de se laver souvent les cheveux, le confinement offre l’opportunité de lâcher prise et de se distancer de ces habitudes traumatisantes pour le corps. Habituée à me shampooiner quotidiennement, j’ai décidé d’espacer les lavages de cheveux (ce qui représente pour moi une épreuve). Pour celles qui ont leurs règles et qui utilisaient des tampons peuvent aussi les laisser tomber pour l’instant et laisser couler sur une serviette. Une bonne pause détox !

 

Distractions, passions et culture

Il y a évidemment les activités que l’on aime faire d’ordinaire, variant d’un individu à un autre : dessin, photographie, danse, sport, jeux vidéos, couture, broderie et j’en passe ! Pour ce qui est des activités d’intérieur il n’y aura pas de problèmes, pour celles en extérieur il faudra s’adapter. J’ai déjà cité la possibilité de faire du sport et de la danse chez soi. Il faudra sans doute être très inventif mais les défis peuvent faire partie de cette aventure ! Et la bande-son de cette aventure peut être l’exploration de votre bibliothèque musicale ou une compilation de musiques qui mettent de bonne humeur.

Une autre catégorie d’occupations que je relève c’est celle des choses qu’on a jamais le temps de faire en temps normal. Cela peut aller du bricolage à une recette que vous rêvez d’exécuter, en passant par la lecture des livres et revues que vous n’aviez pas encore lus ou terminés. J’ai moi-même une montagne d’ouvrages attendus d’être lus. Le matin pendant mon petit-déjeuner je lis des magazines ou mes énormes livres de mode et d’art, le soir avant de m’endormir je lis un roman. J’ai aussi entrepris de reprendre l’apprentissage de la langue coréenne, que j’avais laissé en plan.

Il y a également les films à (re)découvrir, les documentaires pour s’évader et s’instruire, les séries à finir ou à continuer, les spectacles mis en accès gratuit en ligne, les vidéos de divertissement sur Youtube, les jeux vidéo pour s’amuser, les podcasts à écouter, les visites virtuelles de musée… Il y a vraiment l’embarras du choix.

 

glowbalfashion_raiponce_

 

Continuer et préparer le travail

Pour certain.e.s le confinement n’empêche pas de poursuivre son activité professionnelle, scolaire ou étudiante. Afin de conjuguer télétravail/cours/révisions et autres occupations il est bon de se prévoir un planning, relativement souple. Garder un rythme, qu’il soit soutenu ou plus détendu, est je crois la condition sine qua non pour pouvoir prendre le temps nécessaire pour chaque tâche. Et éviter la procrastination, vraiment très tentante.

Si vous n’avez pas d’obligations de ce type cela n’empêche pas de travailler un peu. Étant en service civique, de manière non permanente donc, je passe pas mal de temps à la construction de mon nouveau CV (je conseille le site Canva pour le faire 😉 ). Refaire son CV est parfois un calvaire, surtout quand on entreprend de le rendre un peu plus original. Là nous avons tout le loisir de le reprendre de A à Z, et même de le décliner en plusieurs versions pour des cibles différentes.

Enfin, dans l’idée d’apprentissage et d’opportunité professionnelle, comme il existe beaucoup de formations en ligne cela peut être une autre façon de s’occuper que de reprendre des cours pour améliorer ses compétences ou apprendre de nouvelles choses.

 

En fait il y a énormément de choses à faire pendant le confinement ! Et pour finir, je dirais qu’il n’y pas de mal à s’ennuyer un peu, aussi. Noircir l’agenda ce n’est vraiment pas un objectif obligatoire, je dirais même que c’est à proscrire, confinement ou pas.

 

Et vous, vous faites quoi pendant le confinement ?
Des idées à proposer pour s’occuper ?

 

Publié par

25 ans, diplômée d'un Master et Études Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

7 commentaires sur « Occuper son confinement, mode d’emploi »

  1. Pour ma part, je commence mes journées à 12h et termine à 6h donc il faut que je me motive pour retrouver des horaires plus « traditionnels ». En tout cas j’ai pas le temps de m’ennuyer : je prévois des activités pour les lendemains, un peu d’activités trop d’ailleurs.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est difficile de garder le rythme. Jusque la semaine dernière j’avais réussi à garder un super rythme mais depuis quelques jours j’ai vraiment du mal. J’imagine que le confinement commence à fortement peser !
      Courage ! 🙂

      J'aime

  2. Merci pour tous ces bons conseils. Je commence à trouver le temps long. Les journées passent vite. Je suis confinée au bureau la semaine et en fin d’après midi on essaie de trouver des activités ludiques avec les enfants. Maintenir le lien social est important.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Je te remercie 🙂 Contente que ça soit utile. D’ailleurs j’ai oublié de le mettre mais je vais le rajouter : je conseille le site Canva pour faire son CV, c’est vraiment pas mal ! 😉
      Bon courage ! ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s