L’obsession pois

 

Salut les bombes ! ❤
En juillet je vous présentais une tenue toute en pois et je vous avais parlé d’un second look faisant honneur à cet imprimé tendance. Les photos sont prises par mon amie Nathalie, avec qui je collabore très souvent pour des projets photographiques.

Les tenues de ce shooting sont facilement portables au quotidien. Après la première mettant en scène les pois sur une robe, voici une autre manière de porter cet imprimé.

nathaliebouge_lorelei_dots_11

Cette tenue est sobrement composée d’un pantalon et d’un top, l’imprimé pois en all-over se suffit à lui-même. Le pantalon a une coupe flare (patte d’eph), la coupe de pantalon tendance du moment après plusieurs années de slim. Il est fluide, ce qui est très agréable pour supporter les vagues de chaleur de la météo estivale, qui semblent s’étaler sur ce début d’automne. Le top est également fluide et léger, parfait pour la saison. Le devant a un plissé modulable grâce à deux pans de tissu à nouer. Les deux imprimés pois de ces deux pièces s’opposent et se complètent : celui du pantalon figure des pois blancs sur fond noir et celui du haut, comme le négatif du premier, des pois noirs sur fond blanc.

nathaliebouge_lorelei_dots_6

Pour accessoiriser, j’ai simplement mis des sandales en cuir noir, munies de talons carrés de couleurs différentes, l’un jaune et l’autre blanc. Ce petit détail achève le côté ludique de la tenue. D’ailleurs je me suis beaucoup amusée avec la mise en beauté, entre les boucles de mes cheveux, le trait de liner blanc et les taches de rousseur factices bleues et blanches. Je me suis aussi amusée avec des cerceaux, pour poursuivre dans le délire presque psychédélique du pois.

nathaliebouge_lorelei_dots_7

Le pois, comme tout motif graphique et simple, ne souffre pas d’apparaître en overdose. L’obsession du pois est très présente dans l’art contemporain, l’une de mes sources d’inspiration. Ils forment une trame sur la peau des femmes de bande dessinée de Roy Lichtenstein. Ils inspirent le retour à la peinture de Damien Hirst, qui lance ses Spot Paintings en 2012, des cercles colorés par milliers exposés dans toutes les galeries Gagosian du monde cette même année.

Il y évidemment la plasticienne japonaise Yayoi Kusama, dont le pois est sa marque de fabrique. Ses pois recouvrent des pièces entières, du sol au plafond, se propageant sur le mobilier. Ils habillent des citrouilles en fibre de verre. Ils se retrouvent également parfois dans ses Infinity Mirrors, des pièces entièrement recouvertes de miroirs faisant se réfléchir des lumières ou des objets. L’artiste se sert de ce motif répétitif pour mieux vivre avec sa schizophrénie et ses hallucinations. Elle a fait même des pois un mode de vie, les portant aussi sur ses vêtements. Yayoi Kusama m’inspire autant par son art que par son style excentrique. J’ose espérer qu’elle validerait ce look…

nathaliebouge_lorelei_dots_1

nathaliebouge_lorelei_dots_8

nathaliebouge_lorelei_dots_5

« Ma vie est un pois perdu parmi des millions d’autres pois. » (Yayoi Kusama)

nathaliebouge_lorelei_dots_3

nathaliebouge_lorelei_dots_9

nathaliebouge_lorelei_dots_10

nathaliebouge_lorelei_dots_4

nathaliebouge_lorelei_dots_2

 

Top – vintage
Pantalon – vintage
Sandales – Asos Design

 

Au vue de la météo, il y aura peut-être encore quelques shootings avec des looks estivaux avant de laisser place à l’automne. D’ailleurs, on peut continuer à porter les pois pendant la saison qui approche, par exemple sur un pantalon mixé à un pull ou sur une chemise portée sous un costume.

Aimez-vous l’imprimé pois ?

 


Photographe : Nathalie Bougé (site – Instagram)

 

Publié par

24 ans, diplômée d'un Master et Études Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

Un commentaire sur « L’obsession pois »

  1. Superbe shooting. Superbe look. Je kiffe tout… Et le talon jaune, le détail qui tue ! Dommage que l’autre soit blanc, j’e l’aurai bien vu en rouge…. et voila, je parle plus du tout petit détail qui m’a inspiré un mini changement, que du plaisir de lire ce texte, de tours ces belles photos (non retouchées), le lieu est magique pour ce total look poids, et de l’envie de trouver beaucoup plus d’info sur l’univers psychédélique de Yayoi Kusama.
    Bises et à bientôt.
    Lilie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s