Karl

 

Karl, LE Karl, s’en est allé en ce 19 février 2019. Inutile de préciser que c’est tout le microcosme de la mode qui s’en voit affecté. J’avais envie de rendre un hommage personnel à ce grand homme, qui est pour moi une source d’inspiration et pour qui je ressens énormément d’admiration.

Je me souviens d’une exposition à l’Hôtel de Ville de Paris dédiée à la Haute Couture, j’y suis allée seule quand j’avais 17 ans. Je me souviens de la première pièce présentée : une robe bleu layette et son boléro fixé à l’aide d’une broche en camélia, rebrodés de cristaux, signés Karl Lagerfeld pour Chanel. C’était une silhouette issue de la collection Spring/Summer 2012, le défilé avait eu lieu dans un décor d’Airbus. Je suis très sensible aux choses que je trouve belles, et cette robe constellée de pierreries éclatantes m’avait beaucoup émue. J’étais une adolescente et j’en en étais impressionnée. Ça m’impressionnera toujours. Karl m’impressionnera toujours.

karllagerfeld-tribute

Karl Lagerfeld est l’un de ces grands noms de la mode que tout le monde connaît, que tout le monde peut citer même si l’on n’est pas du tout connaisseur. On dit souvent que ce qui est populaire n’est pas toujours signe de qualité, mais curieusement Karl est peut-être l’exception qui confirme la règle. Plébiscité par la pop culture, il le lui rend bien en y puisant des idées qu’il sait insuffler comme personne à ses collections.

Karl était un personnage, une icône, qu’on surnommait le Kaiser de la mode. J’ai lu une interview de lui, je crois que c’était dans ELLE, où il déclarait n’avoir conduit qu’une seule fois après avoir obtenu son permis, avait alors eu un accident et depuis se faisait conduire par un chauffeur. Derrière ses excentricités, Karl est en fait un être pragmatique. Ainsi il porte des lunettes de soleil constamment car de par sa myopie il se trouve des yeux de cocker (là encore il me semble avoir lu cette expression dans une interview). Pragmatique.

On se souviendra de ses lunettes noires bien sûr, mais aussi de son catogan, de ses cheveux gominés devenus très blancs, de ses mitaines, de ses multitudes de bagues, de son col blanc, de ses tailleurs impeccables, de son régime, et de son franc-parler, parfois dérangeant.

Je n’ai moi-même pas toujours été enthousiasmée par ses répliques qui engendraient bien souvent des polémiques, plus ou moins fondées. En revanche on ne peut lui enlever sa force de travail inépuisable et son génie créatif quand il s’agit de mode.

Karl Lagerfeld, c’est dans le désordre ses amitiés avec les modèles et les stars, son chat Choupette, sa marque éponyme, sa formation chez Balmain et Patou, son travail chez Fendi en collaboration avec Silvia Fendi, sa direction artistique chez Chloé à deux reprises et enfin chez Chanel. Qui d’autre que lui aurait pu reprendre Chanel ? Sans doute qu’un Yves Saint Laurent ou qu’un Thierry Mugler auraient fait des merveilles, mais qui aurait pu maintenir la cadence du début à la fin ? C’est un sans fautes à chaque nouvelle saison, parvenant au juste dosage de nouveauté et de patrimoine maison. Là où certains diront redondance, moi je dis qu’au contraire il a su comment réinventer Chanel sans la dénaturer.

Dans les 90’s il imaginait des micro-jupes alors que Coco avait horreur de la mini, et malgré cela Chanel restait Chanel. Il avait aussi durant cette décennie introduit les sneakers et les bananes, comme quoi il avait très tôt compris l’importance du streetwear dans la mode haut de gamme. Plus tôt, dans les années 80, il fait de Inès de la Fressange le premier mannequin à signer un contrat d’exclusivité pour une maison Haute Couture. Autres coups d’éclats : en 2004 il lance une capsule en son nom avec H&M ainsi que les défilés Métiers d’Art de la maison Chanel, en 2007 il présente un défilé historique pour Fendi sur la Grande Muraille de Chine.

Son pragmatisme se reflète dans sa mode. Le Kaiser comprend ce qui fonctionne, alors il y va, et ça marche. Toujours. Il comprend l’importance des réseaux sociaux, les attentes des millennials comme des générations précédentes, les tendances du moment. Il ne cherche pas à faire des choses compliquées et incompréhensibles. La femme Chanel est une femme réelle, alors Karl lui confère un univers palpable. Les décors de ses défilés sont à ce titre facilement identifiables : un jardin, la Tour Eiffel, une plage, un aéroport, un supermarché. Pourvu que le logo au double-C soit estampillé.

Il faut aussi garder en tête que Chanel aurait pu disparaître sans lui, car c’est lui qui dès 1983 relance la maison. De la même génération de créateurs qu’Yves Saint Laurent, son rival avec qui il remporte en 1954 le concours de Secrétariat international de la mode, Karl œuvre pour Chanel durant presque 40 ans, laissant une maison devenue véritable empire.

Qui pour prendre la suite de l’irremplaçable Karl ? Virginie Viard, qui était à la fois « [son] bras droit et [son] bras gauche ». Je dois bien avouer qu’il s’agit pour moi d’un soulagement, je craignais un designer hype. Angoisse.

Coco Chanel disait : « Pour être irremplaçable, il faut être différent[e] ». Karl l’était, Virginie Viard saura sans aucun doute l’être. Le fait qu’elle soit femme n’est d’ailleurs pas sans rappeler les origines de la maison, fondée par une femme de poigne, comme un retour aux sources que Karl n’avait toutefois pas quitté.

 

Toute vie s’achève, mais en même temps celle avec un grand V continue. Karl Lagerfeld a eu, j’en suis convaincue, une belle vie enrichissante, et nous pouvons le remercier pour le merveilleux héritage qu’il nous laisse.

Publié par

24 ans, diplômée d'un Master et Études Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

Un commentaire sur « Karl »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s