Génération Instagram : mes conseils pour se protéger des diktats

 

Salut les bombes ! ❤
Ça fait un petit moment que j’avais envie de faire un article en rapport avec l’estime de soi sur les réseaux sociaux.

En mars dernier Khloé Kardashian proposait un article bourré de conseils pour paraître plus mince/grande/musclée/etc sur les photos que l’on poste sur ses réseaux sociaux. Ce n’est pas la première fois que je tombe sur ce genre d’article, et ça m’agace. Je trouve que cela ne contribue qu’à rajouter une couche sur les complexes, comme s’il fallait à tout prix ressembler à un top model.

 

Mon rapport aux réseaux sociaux

Personnellement j’ai la chance de ne pas souffrir de trop de complexes. D’abord parce que suis mince donc je souffre moins de la comparaison imposée par les diktats de la minceur, et ensuite parce que je pense avoir trouvé les bons moyens pour garder une distance avec le moule qu’on veut nous imposer. Bien sûr comme tout le monde j’ai des complexes, mais ils ne me pourrissent pas la vie comme je constate que c’est le cas pour beaucoup.

nathaliebouge-lorelei-shoot
Photographe : Nathalie Bougé.

Je vais surtout me concentrer sur Instagram car c’est mon réseau social de prédilection, et en même temps je me rends compte que c’est l’un des plus dévastateurs sur l’estime de soi. Quand je vois ce qui s’y trame, je comprends que pour beaucoup de personnes ça représente une source de stress incroyable.

J’avais donc très envie de faire un pied de nez à Khloé Kardashian et à ses pairs, en vous proposant des pistes pour se sentir mieux on-line, et a fortiori dans la vie de tous les jours. Ces conseils, ce sont un peu mes propres lignes directives, ce que je fais ou ai fait pour me permettre de garder cette distance.

Je ne suis pas infaillible, il m’arrive aussi d’avoir des gros coups de mou face à certaines influenceuses qui semblent avoir une vie parfaite, d’autant plus que je n’ai pas énormément de followers. Mais voilà, quand on poste sur Instagram on peut vite se rendre compte que c’est très facile de faire semblant.

Ce que je vais vous donner, ce ne sont donc pas des « hacks » pour afficher votre soi-disant meilleur angle, mais plus des petits tips pour vous aider à user du réseau social de manière plus « saine » pour vous.

 

Mes 10 petits conseils persos

Tous ces conseils ne sont pas forcément adaptés pour tout le monde, mais vous pourrez sans doute en appliquer quelques-uns, ou du moins vous en inspirer.

 

Oublier les filtres Snapchat

C’est selon moi l’ennemi public numéro 1, surtout celui qui affine le visage ou alors celui avec tous les cœurs, qui fait des yeux de biche. Personnellement j’adore ce second filtre, mais franchement j’ai ralentis quand j’ai commencé à me dire « si seulement j’avais des yeux plus grands ». Dans la même trempe, si vous vous maquillez il vaut mieux préférer le strobing au contouring qui modifie complètement la morphologie. De quoi se filer des complexes inutiles.

 

Garder une distance avec les tendances culpabilisantes

Si vous fréquentez Facebook et Instagram, vous avez sans doute vu passer ces choses venues des coins les plus sombres des réseaux sociaux : mettre une feuille de papier A4 devant sa taille pour montrer qu’on est plus fine qu’elle, serrer les genoux pour montrer qu’on a un écart entre les cuisses… Bref, si certaines personnes y sont parvenues, grand bien leur fasse, mais on a mieux à faire que de mettre de l’huile sur le feu de cette grande compétition démoralisante et inutile. Alors on passe à autre chose et on se concentre sur notre bien-être mental. Tous ces « challenges » stupides ne sont destinés qu’à faire culpabiliser.

 

Surfer sur une tendance qui a un rapport avec son complexe

Toutefois, certains « challenges physiques » permettent de prendre une revanche sur les injonctions, comme le « mermaid thigh » qui rend fière de ses bonnes cuisses ou bien le « side profile selfie » pour afficher son grand nez. Attention cependant à ne pas en faire des tonnes, le but n’est pas non plus de faire complexer les autres et d’inverser la tendance. On s’accepte autant qu’on accepte les autres, c’est le but. Sinon, il y a le récent hashtag #objectifbikinifermetagueule lancé par Laura Calu, qui peut aider à surpasser la peur du bikini.

 

 

Afficher ses complexes et les tourner à l’auto-dérision

Ça peut marcher aussi avec des traits physiques qu’on aime chez soi mais qu’on sait ne correspondant pas à la norme. Par exemple, il m’arrive de plaisanter sur mes petits seins, comme le fait parfois Chiara Ferragni. En France, on peut parler d’EnjoyPheonix qui a de l’acné et qui a le courage de le montrer. Un complexe peut devenir une force. Et comme Kendrick Lamar le dit très bien dans Humble, on en a marre de voir des corps trop lisses (« I’m so fucking sick and tired of the Photoshop, […] show me something natural like ass with stretch marks » / « Je suis tellement malade et fatigué de Photoshop, montre-moi quelque chose de naturel comme un cul avec des vergetures »).

 

Suivre une personnalité qui nous ressemble

Qui vous ressemble ou qui possède un trait physique que vous détestez chez vous. Je ne suis pas le meilleur exemple puisque je me sens bien comme je suis, mais je peux tout de même vous parler de mon attachement à Chiara Ferragni. Même si je n’adhère pas à tout ce qu’elle fait (collections mode pas originales par exemple), j’aime bien la fraîcheur qu’elle dégage. En plus c’est peut-être l’influenceuse mode qui me ressemble le plus ; mince, blonde avec une petite poitrine. Du coup, je m’identifie beaucoup à elle et ça fait du bien. Si vous êtes très ronde je peux vous conseiller de suivre Nicolette Mason, qui prouve qu’on peut porter ce qu’on veut même en ayant cinq tailles au-dessus de ce fichu 36.

 

 

Suivre des personnes inspirantes et/ou marginales

Je crois qu’il n’y a rien de mieux que d’avoir des modèles hors-normes, afin de prendre du recul sur la vision étriquée du corps que nous sert la société. C’est pourquoi je suis notamment des figures queer, telles le charmant Oliver Sedgwick qui réalise de chouettes make-up.

 

Unfollow les personnalités qui nous font déprimer

Typiquement le genre de chose que peuvent nous amener à faire les réseaux sociaux : suivre une personne qui nous fait grave complexer mais qu’on suit quand même assidûment. Si vous pratiquez cela, arrêtez tout de suite ! Ne vous en faites pas, Kim Kardashian survivra à un follower en moins, je vous assure.

 

Poster une photo de soi sans maquillage où l’on se sent belle

C’est très salvateur de mettre une photo de soi sans artifices. Si vous avez des boutons il faut pouvoir assumer, je suis bien placée pour savoir que c’est difficile (voir mon article sur mon aventure dermatologique), mais pas insurmontable. Sur Instagram, il y a Hailey Wait (@piggs) qui assume pleinement son acné, elle a simplement su comment le tourner à son avantage.

 

 

Mettre en avant sa personnalité

La personnalité doit passer avant le physique, je pense que je ne vous apprends rien. Pour moi le style va de pair avec la personnalité car c’est ce qui permet de s’exprimer le plus facilement sur les réseaux fonctionnant par l’image comme Instagram. Même si vous suivez les tendances, je pense que tout le monde a une petite touche perso, alors vous avez certainement de quoi exprimer la mode à votre façon. Me concernant j’aime mixer des pièces de façon audacieuse, ce que je montre sur mon Insta. Et bien sûr, vous pouvez soigner les légendes de vos photos avec un trait d’humour, d’esprit, ou bien une citation qui vous correspond.

 

 

Rester soi-même

Cette astuce est liée à toutes les autres, et il s’agit sûrement du plus important. C’est le conseil le plus général mais en même temps le plus juste. Ça ne sert à rien de chercher à ressembler à une célébrité ou à un modèle imposé par d’autres. Le principal est de travailler sur soi, sur son bien-être. Tant que la santé n’est pas en jeu, on devrait pouvoir vivre pleinement sa singularité sans se soucier des opinions mal placées et des diktats ridicules qui ne visent au fond qu’à nous faire consommer (programmes de régime, produits minceurs, forfaits salle de sport, vêtements, maquillage, cosmétique, et même mal-bouffe en causant le mal-être et la frustration).

 

À méditer !

J’espère sincèrement parvenir à aider celles (et ceux) qui en ont besoin. Personnellement je les applique au maximum et ça fonctionne bien. Instagram est un super outil (quoi qu’avec l’algorithme actuel ça se discute concernant le blogging), mais en même temps un lavage de cerveau si on n’est pas armé.

Et vous, que pensez-vous des réseaux sociaux et de l’estime de soi ?
Et surtout, quels sont vos propres conseils ?

 

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

4 commentaires sur « Génération Instagram : mes conseils pour se protéger des diktats »

  1. Bravo pour cet article ! Ça fait du bien de lire ce genre de choses 🙂
    Parfois, voir souvent, il m’arrive de culpabiliser à cause de ces filles que je suis sur Instagram. Je suis assez ronde et à force de voir des filles minces, avec des fesses bien rondes, une peau parfaite et on en passe… Je me sens mal dans mon corps. Alors j’ai décidé d’unfollow certaines d’entre elles et de suivre plus de filles qui me ressemble 🙂 Ça n’a pas arrangé les choses à 100%, mais ça a bien changé les choses 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup !
      Tu sais la beauté est multiple, et puis il faut toujours garder à l’esprit que sur des photos c’est de plus en plus facile de retoucher. Non seulement on peut retoucher les photos, mais aussi beaucoup abusent de maquillage. Sans compter l’utilisation de la lumière pour faire ressortir ses abdos ou bien les poses plus « flatteuses ». Il ne faut vraiment pas s’arrêter à ce qu’on voit sur Instagram et autres.
      Je te souhaite de parvenir à faire ce travail sur toi pour te sentir bien dans ta peau. 🙂
      Gros bisous !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s