Quatre mois sans maquillage

Salut les bombes ! ❤
Je vous propose aujourd’hui un article, prenant un angle plutôt personnel, à propos de ma routine beauté qui a radicalement changé il y a maintenant un peu plus de quatre mois. Je vais vous expliquer pourquoi j’ai arrêté le maquillage au quotidien et comment ça s’est passé. Le « no makeup » est en plus une véritable tendance en ce moment, et pour le coup je pense que c’est une tendance que nous devrions toutes suivre (en plus elle ne coûte pas grand chose).

 

Mon déclic

Petit explication : à partir de 20 ans j’ai commencé à m’appliquer de la BB cream quasiment tous les jours. Ça m’est venu en voyageant en Corée du Sud, où les produits cosmétiques sont particulièrement attractifs. Je me rendais à Séoul pour voir mon chéri de l’époque, et comme ma peau n’avait pas apprécié les 13 heures de vol, je me suis décidée à m’offrir ma première BB cream pour cacher la misère.

Depuis ce jour ça a fini par devenir une obsession alors que je n’en avais pas du tout besoin. Seulement, à force de couvrir ma peau celle-ci a fini par devenir moins jolie. Donc finalement cela justifiait à mes yeux que je me maquille tous les jours, sans vraiment me rendre compte que j’étais en train d’empirer les choses.

skintrouble
Photographie libre de droit, signée Ricardo Gracia

C’est en 2017 que j’ai eu un déclic, une prise de conscience. Ma peau avait vraiment changé de nature et était couverte de sortes de petites taches rouges, comme des cicatrices. J’avais tellement la peau abîmée que le maquillage ne suffisait même plus, et il avait même du mal à agripper la peau. Je me suis alors intéressée aux ingrédients de mes crèmes et de mes autres produits, j’ai fait le tri, j’ai jeté pas mal de choses, mais rien n’y changeait. Ça a fini par me complexer au plus haut point, moi qui n’avais alors plus vraiment de gros complexe.

 

 

Comment mon dermatologue est devenu mon esthéticienne

Sur les conseils d’une amie j’ai pris rendez-vous chez un dermatologue. À quelques jours de la consultation, j’ai tout arrêté : maquillage, produits de soin, crème hydratante, tout ! Je me suis trouvée extrêmement laide et j’ai vraiment espéré que le dermatologue soit le messie que j’attendais.

Il faut savoir que je n’ai jamais été dans un salon d’esthéticienne. Je m’épile toute seule, j’estime que je me débrouille en maquillage, je rejette l’usage d’extensions en tout genre, je n’ai jamais été férue de cosmétiques… Bref, je n’avais rien à y faire, même si je comprends qu’on apprécie s’y rendre. Mon épisode maquillage intégral (base, fond de teint, poudre, blush, yeux, bouche, etc) n’a duré que deux ans dans ma vie. Vous me direz, quel est le rapport avec tout ça ? Et bien, avant mes problèmes de peau je n’aurais sans doute jamais mis les pieds chez une esthéticienne alors que là j’avais juste envie de cacher mon visage derrière quinze couches de fond de teint.

Le dermatologue a tout de suite repéré le problème : de l’acné formé par le manque de respiration de la peau (à cause du maquillage donc). Il m’annonce directement la couleur : plus de maquillage, plus de produits agressifs, plus rien de ce que j’utilise ! Il m’a également prescrit un traitement composé de cachets, d’une solution et d’une crème.

 

Petit à petit, du mal-être au bien-être

Le plus dur a évidemment été le début, surtout les deux premières semaines. Lorsque je sortais je remontais mon écharpe jusqu’au nez. Je me trouvais franchement hideuse, et je me sentais aussi hyper coupable d’avoir cédé à la tentation du maquillage. Je m’en voulais vraiment, le moral à zéro.

En plus ça ne m’enchantait pas du tout de prendre des médicaments. D’ailleurs, ils n’étaient pas encourageant les premiers jours. Le cachet rend photosensible et on ne doit pas se coucher dans l’heure qui suit sa prise, la solution pique la peau et que dire de la crème qui te brûle… Le cauchemar !

glowbalfashion-flawlessskin
Ma peau avant le massacre, quand j’avais 17 ans. Je me maquillais uniquement les yeux et ne mettais rien du tout sur ma peau.

Heureusement le traitement a rapidement fait effet. Au bout d’une semaine j’avais déjà moins de rougeurs. Trois semaines après je n’avais plus du tout honte de ma peau, ce n’était plus un complexe même si j’avais encore plein de cicatrices et de boutons présents.

Second rendez-vous chez mon dermatologue au bout de deux mois, on prolonge le traitement deux mois de plus, avec une crème qui s’ajoute à ma nouvelle routine beauté. Routine qui est restée presque exclusivement à mon traitement, parfois j’ajoute simplement de la crème hydratante. Ma peau s’est énormément améliorée durant ces deux autres mois.

 

Comment je me sens aujourd’hui ?

Je suis récemment retournée chez mon dermato une troisième fois, pour un second contrôle. Je n’ai pas encore terminé mon traitement, mais ma peau est déjà presque comme « neuve ». Il ne faut pas perdre espoir et surtout être très patient.

Cet épisode m’aura appris beaucoup. J’ai pris conscience que la plupart des produits cosmétiques contiennent des agents nocifs pour notre organisme, qu’il vaut mieux donc prêter attention à ce qu’on met sur notre peau en plus de réduire nos routines beauté. Comme tout, il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité.

Même si j’aime toujours le maquillage, aujourd’hui je me dis qu’après avoir subi les ravages de la cosmétique je ne veux plus jamais que cela m’arrive à nouveau. Je vais donc me contenter, même une fois mon traitement terminé, de me maquiller intégralement uniquement pour les occasions particulières (fête, mariage, shooting photo…), et éventuellement m’autoriser un peu de maquillage pour les yeux et/ou la bouche pour mon quotidien.

En réalité je me sens beaucoup mieux dans ma peau maintenant que j’assume à nouveau de sortir sans maquillage. Je me sens beaucoup plus libre et je n’ai plus tous les tracas que j’avais avant. À présent je peux manger, boire, transpirer, pleurer, aller à la piscine et tant d’autres choses sans me soucier de la tenue de mon maquillage.

 

+ Petits conseils

Si vous ne portez pas de fond de teint au quotidien, continuez comme ça ! Ne vous laissez pas tenter et influencée par les stars, les influenceuses et le marketing de la cosmétique. Réservez ce type de maquillage pour des occasions particulières comme citées plus haut.

Si vous en portez tous les jours, honnêtement vous devriez arrêter. Si vous le faites pour cacher des troubles de la peau (acné, rougeurs…), je vous conseille de faire comme moi et d’aller voir un bon dermatologue. Si c’est uniquement par envie et que votre peau est intacte, freinez tout de même la cadence. Que votre peau paresse le supporter ne signifie sans doute pas que c’est bon pour elle.

Aimez votre peau !

 

J’espère que cet article témoignage vous aura été utile. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaire si vous avez besoin de plus de précisions. Vous pouvez aussi me partager votre propre expérience ! 😉

Et vous, quel est votre rapport au maquillage ?
Portez-vous en quotidiennement ?

 

PS : J’aurais aimé avoir le courage de vous montrer une photo de l’évolution, mais je ne me sens pas encore de l’afficher. Peut-être à l’occasion d’un futur article.

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

14 commentaires sur « Quatre mois sans maquillage »

  1. Lorelei,

    Il est vrai que depuis qu’on a discuté de ces répercussions du maquillage sur ta peau, je ne mets plus que le minimum (fond de teint, eye liner et mascara) Fini le fard à paupière, le blush, la poudre etc. Même si je ne me sens pas encore prête à aller au travail avec ma peau à nue ça viendra !! En tout cas chaque week-end et vacances lorsque je n’ai pas de « sorties », je suis en suis en total look naturel afin que laisser au mieux respirer mon visage et tu sais quoi ? Et ba ça fait un bien fou de ne pas avoir à se préparer et puis.. je ne suis pas si mal après tout sans artifice ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma biche ! 🙂
      Tu sais c’est beaucoup grâce à toi que je me suis décidée à faire quelque chose pour ma peau.
      Finalement on s’habitue et c’est vrai qu’on est pas si mal sans maquillage ! 😉 Et comme tu dis le temps gagné à ne plus rester une éternité dans la salle de bain pour se pomponner. C’est beaucoup plus sain ! 🙂

      J'aime

  2. Un article qui fait réfléchir. J’ai aussi commencé la bb et le fond de teint après mes 18ans pas parce que j’avais des choses à cacher mais car je ne supportais pas d’être blanche comme un cachet. Aujourd’hui, 10 ans après sortir sans maquillage est devenu assez compliqué. J’adore ça mais c’est vrai que l’on a du mal à décrocher. Tu as tout à fait raison, la peau doit respirer. Je vais penser à lui laisser plus de temps de repos. Vivement le soleil pour un teint doré, nu et au naturel.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou !
      C’est dingue comme les normes sociales peuvent nous conditionner ! Moi aussi j’ai la peau très claire, mais je me rends compte que ce n’est pas si grave de ne pas correspondre aux canons.
      En plus la peau claire serait plus fragile, il faut donc en prendre davantage soin.
      Je suis sûre que tu es très jolie sans maquillage, il faut simplement se réhabituer à se voir sans maquillage.
      En plus avec le retour du soleil comme tu dis, ça sera en même temps l’occasion de faire le plein de vitamines ! 😉
      Des bisous !

      Aimé par 1 personne

      1. Exactement ! D’ailleurs ton article a déjà eu des répercussions. Ce matin je n’ai mis qu’une crème de jour et un voile de poudre bronzante sur les pommettes . La peau respire.
        Belle journée.

        Aimé par 2 personnes

  3. Un peu dans le même thème, j’ai fait l’expérience d’un an avec les cheveux au naturel. Je les avais complètement cramés à force de coloration, décoloration, et lissage à répétition. Comme pour toi, cette expérience m’a énormément été bénéfique. Bravo pour ton défi relevé ! 😀

    Aimé par 1 personne

  4. C’est dommage que tu n’oses pas nous montrer les résultats 🙂 J’aurais vraiment voulu voir ça.
    En tout cas bravo à toi ! Tu m’encourage à faire de même. Je me maquille depuis que j’ai 14 ans et pas juste un peu. J’ai abîmé ma peau en me couvrant de fond de teint et compagnie. Aujourd’hui j’ai une très très rouge, une peau qui pèle, pleins de petits boutons… Je n’ose plus me regarder dans le miroir. Je me trouve l’aide. J’ai déjà essayé beaucoup de choses, mais je pense que le soucis c’est le maquillage. Je ne maquille pas tous les jours, parce que je travaille à domicile et du coup j’en profite pour faire respirer ma peau. Mais j’ai l’impression que même en espaçant, ma peau souffre… Ça me gonfle ! J’ai vraiment envie de sauter le pas comme toi. Bon j’arrêterai jamais l’eye liner et le mascara qui j’adore, mais le fond de teint j’ai envie de dire stop. Surtout qu’ils ne me conviennent jamais alors bon.
    As-tu des astuces pour essayer de se sentir mieux sans fond de teint ? Des astuces naturelles pour soigner sa peau ?

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou !
      J’hésite, j’hésite ! Ce n’est pas facile de se montrer ainsi. ^^
      Vue ce que tu me racontes je pense que tu as sans doute développé une sorte d’acné comme moi. Je pense qu’il faut que tu prennes un rendez-vous chez le dermatologue qui te fera suivre un traitement.
      Je comprends que tu préférerais une méthode naturelle, et j’aurais aimé qu’un produit naturel puisse m’aider, mais si tu es autant complexée je pense que la meilleure solution est d’avoir un traitement efficace et rapide.
      Jamais je n’aurais cru pouvoir assumer ma peau sans maquillage, mais honnêtement au bout de seulement deux semaines je me sentais déjà beaucoup mieux. L’amélioration pour ma part est vite arrivée.
      Je n’ai pas supprimé le maquillage de ma vie, j’adore me faire des smoky eyes, simplement je ne mets plus de fond de teint sauf pour les occasions particulières.
      Maintenant si je peux te donner des conseils en attendant d’aller chez un dermato, je te conseille de réduire ta routine de produits de soins pour la peau si tu en utilises beaucoup. La peau n’a vraiment pas besoin d’être hyper entretenue. Et si tu mets du fond de teint et de la poudre, alors je te conseille de supprimer la poudre. Enfin, en termes de produits naturels je ne sais pas si tu as déjà essayé l’aloe vera en gel. C’est pas mal du tout, c’est apaisant. Je te conseille d’aller regarder dans une boutique bio pour acheter de l’aloe vera frais, en feuilles, où tu pourras récupérer le gel directement dans la plante. Au moins tu es sûre qu’il n’y ait pas d’additifs.
      Bon quoiqu’il en soit je te conseille vivement de te rendre chez un dermatologue. C’est la meilleure chose que j’ai faite, je ne regrette absolument pas de suivre un traitement. C’est long mais en même temps il faut se dire que c’est provisoire, et que les résultats sont positifs !
      J’espère que je t’ai aidée ! N’hésite pas à revenir vers moi ! 🙂
      Des bisous !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s