Liselore Frowijn, une créatrice dans le vent

J’en ai plutôt parlé sur Insta, j’avais eu l’occasion de voir quelques défilés à la dernière Fashion Week parisienne. Une grande première pour moi ! (Je remercie au passage SK Fashionisto ❤ )

On my Insta I told you I went to the last Paris Fashion Week. It was my first time and that’s was great ! I discovered a fashion designer.

Liselore, jeunesse moderne

Les troi3 défilés auxquels j’ai assistés ont été chacun vraiment différents. Dans le style bien sûr, mais aussi différents dans leur présentation. Le défilé de la jeune créatrice hollandaise Liselore Frowijn avait la forme la plus « classique ». C’est-à-dire l’image que je me faisais d’un défilé de mode ; un carton d’invitation, une place attitrée (mon nom sur le banc, magique), une attente interminable, et finalement le défilé qui se produit en un éclair.

liselore-frowijn-ss18-modern

La collection est dessinée par Liselore Frowijn, qui a donné son nom à sa marque. Elle obtient son diplôme en 2013  à l’ArtEZ Institute of Art à Arnhem (Pays-Bas). Moderne, Liselore sait utiliser les tissus innovant. L’année de son diplôme elle effectue d’ailleurs un stage avec l’équipe de l’innovation dans l’entreprise textile italienne Mantero Seta, qui créé notamment pour Chanel et Prada.

La collection Spring/Summer 2018 s’incrit totalement dans cette modernité. Les matières sont techniques, les silhouettes sont un savant mélange de sportswear et de couture. Les looks auraient toute leur place dans un film Sci-Fi.

One of the fashion shows I have seen was the presentation of the 2018 Spring/Summer collection of Liselore Frowijn. The designer is a young Dutch woman. She graduated from ArtEZ Institute of Art of Arnhem (Netherlands) in 2013. From her first collection she used innovative fabrics. The 2018 SS collection is such in this modern way. The catwalk looks are a perfect mix between sportswear and couture. We could see them in a Sci-Fi movie.

Mexican freedom

La collection 2018 est inspirée par l’artisanat mexicain. La créatrice a effectué un voyage au Mexique afin de rencontrer directement les artistes et artisans locaux. Les imprimés psychédéliques rappellent le tissage tout en couleurs. On peut reconnaître dans la longue blouse le huipil, une sorte de poncho traditionnel.

Pour les touches d’argent récurrentes dans la collection, il faut certainement aller du côté de la production bijoutière du pays, premier exportateur d’argent. La ville de Taxco est réputée pour son orfèvrerie en argent. Liselore Frowijn rend hommage à ce travail de l’argent en l’abordant avec modernité ; jupe argent façon matériel de la NASA, mix n match avec imprimés colorés, ou encore accessoires travaillés comme des bijoux.

liselore-frowijn-ss18-mexico

Sur les looks les plus épurés, des pompons colorés apportent un twist tradi-cool. Enfin, la créatrice, qui voulait autant faire une ode à la production artisanale mexicaine qu’à son esprit de liberté, a aussi utilisé des symboles importants de la terre des Aztèques. Le drapeau se retrouve carrément sur le dos d’un mannequin. Les couleurs vert et rouge de celui-ci sont aussi maintes foi représentées. Les armoiries du Mexique apparaissent aussi sur quelques silhouettes ; ce fameux aigle dévorant un serpent, une légende Aztèque qui marque la fondation de Mexico.

The collection is inspired by Mexican arts and crafts. The fashion designer have been to Mexico to meet locals artists. The psychedelic prints seems like colorful weave. We also recognize the huipil, a traditional poncho. For the silver touches, it’s seems to be inspired by the local production of the silver. On the most clean design looks, colorful tassels appear. Finally, Liselore Frowijn has represented the Mexican flag, by using colors or making the emblem (an eagle eating a snake) a fashion statement.

Sporstwear chic

Les trois bandes du drapeau (vert-blanc-rouge) cerclent les manches d’un T-shirt immaculé ou suivent la ligne d’une jambe, façon jogging à bandes classique. La jeune Hollandaise a su intégrer une dimension sportswear à l’inspiration mexicaine.

Des zips ludiques structurent un sweat. Des chaussettes se glissent dans les sandales, incarnation féminine de la claquette-chaussette, tendance « lazy-sporty » du moment. Les coupes sont nettes et précises, les pièces, confortables. Le parfait vestiaire de la modeuse qui veut être à l’aise dans ses baskets.

liselore-frowijn-ss18-sportswear

De cette équation artisanat mexicain + sportswear en découle une collection résolument dans l’air du temps. L’athleisure est plus que jamais tendance, et la créatrice va plus loin en le mixant à du traditionnel. Et tout cela en ne perdant pas sa signature ; matières innovantes et esprit couture.

The three stripes of the flag (green-white-red) circle the sleeves of an immaculate tee or track the line of the leg, like a basic jogging with stripes on his sides. The Dutch stylist incorporated a sportswear vision to the Mexican inspiration. Clothes are clear-cut and comfortable. It’s the perfect closet for a fashionista who loves to feel confident in her outfit. Athleisure is a hot trend. Liselore did an incredible work by mixing traditional, sportswear, innovation and couture.


Enfin, c’est important de préciser que l’appropriation culturelle est un grand sujet de controverse en ce moment. Liselore Frowijn parvient à s’approprier un patrimoine culturel autre que le sien, et cela en lui rendant un hommage vibrant plutôt qu’en le pillant.

Quelque part, elle me fait penser à Karl Lagerfeld chez Chanel, qui lui aussi modernise la tradition sans rompre complètement avec (codes Chanel), tout en apportant un twist parfois culturel (inspiration coréenne, ou encore cubaine).

Connaissiez-vous cette créatrice ?
Comment trouvez-vous cette collection ? 🙂

 

Finally, it’s important to say that the cultural appropriation is a controversial topic. Liselore Frowijn succeeds in appropriating a cultural heritage, other than her own, by paying it a vibrant tribute rather than plundering it.

Did you know about Liselore Frowijn ?
Do you love her collection ? 🙂


 


Crédits photo : site web de Liselore Frowijn.

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

Un commentaire sur « Liselore Frowijn, une créatrice dans le vent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s