KOREAN TRIP (automne 2k16), partie 2 : plaisirs simples

 

Comme promise, la suite de mes aventures en Corée du Sud !

Si vous n’avez pas raté le premier épisode, vous aurez compris qu’avec un tremblement de terre, un accident de bus et des soucis de logements dans les pattes, l’âme abîmée qui y a survécu (oui, moi, et oui, j’exagère) a eu besoin d’un peu de réconfort.

Ce qui tombe très bien c’est qu’à Séoul il y a largement de quoi se faire plaisir, entre les multiples boutiques de vêtements, d’accessoires ou de produits cosmétiques ouvertes à point d’heure et les activités disponibles pour se relaxer et prendre soin de soi à des prix plutôt dérisoires.

 

Détente pour se faire plaisir

Un exemple ? Une manucure professionnelle à 12€, qui dit mieux ? Je crois savoir qu’en France on a peu l’occasion de pouvoir se faire bichonner les mains en-dessous d’une quinzaine d’euros, si ce n’est pas une vingtaine. Pour ce prix tout doux j’ai eu droit à une remise en beauté complète de mes ongles, une hydratation intense des mains et des cuticules, une pose de vernis sans défaut (qui a tenu plus de 10 jours), et même un petit massage des mains en prime !

Ça me donne envie de débourser un peu d’argent en France pour comparer le service. J’étais tellement heureuse de ma première manucure professionnelle que j’ai fait de mes mains mon modèle photo privilégié pendant plusieurs jours, voire semaines. Je n’ai plus touché à mes ongles jusqu’à ce qu’ils soient trop longs et finissent par se casser (RIP), sauf pour les repeindre dans d’autres coloris, de peur de saboter le travail miraculeux de la prothésiste ongulaire.

 

 

L’autre activité à faire en Corée pour se détendre une bonne fois pour toute ; le jjimjilbang. J’en ai déjà parlé dans un article où je raconte ma première expérience dans  ces bains publics, je ne vais pas donc m’attarder énormément sur la chose. Tout ce que je peux ajouter, c’est que j’ai cette fois-ci eu le loisir de tester un peu tous les bains, d’avantage que les saunas que j’avais tous faits la fois précédente. J’ai particulièrement apprécié les bassins chauffés à plus de 50°C.

Food porn

Un autre plaisir simple que de prendre un bon bain ; la nourriture. En tant que française quelque peu allergique aux plats trop épicés, ou plutôt pimentés en ce qui concerne les plats coréens, ce n’est pas toujours une chose facile que de trouver de quoi remplir son estomac affamé à Séoul.

Entre les légumes qui baignent dans une pâte de piment fermenté ou bien cette même pâte qui, surprise !, se cache dans le poulet, les pâtes ou sous le riz d’apparence inoffensif, ou bien encore les plats peu ragoûtant pour un estomac délicat (intestin, tripes et autres pieds de porc), il ne reste finalement pas grand chose et les idées finissent toujours par manquer à un certain moment.

Quoiqu’il en soit, nous avons tout de même trouvé de bonnes choses à se mettre sous la dent, comme des plats japonais, les quelques mets coréens qui ne contiennent ni piment ni morceaux anatomiques que nous ne pouvons nous résoudre à avaler, ou bien quelques trucs occidentaux.

 

 

L’autre activité sympa à faire à Séoul pour allier fun et plaisirs gustatifs ; les cafés à thème ! Nous sommes cette fois retournées à deux adresses que nous connaissions déjà, le Hello Kitty Café et le Thanks Nature Coffee.

Le premier nous propulse dans l’univers rose de la célèbre Hello Kitty, on peut y déguster des gâteaux ou des boissons à son effigie. La nourriture y est chère mais les boissons sont à des prix attractifs (environ 3,50€ le Green Tea Latte, contre environ 5€ chez Starbucks).

Quant au second, il s’agit d’un café possédant une mini bergerie, un « sheep coffee ». Les cafés avec des animaux sont le plus souvent des cat ou des dog cafés, à celui-ci on peut caresser deux jolis moutons après avoir dévoré un pain toasté à la coréenne.

Korea_trip_Summer_2015 (416)
La devanture du Hello Kitty Café de Hongdae.

Korea_trip_Summer_2015 (33)
L’un des mignons moutons du Thanks Nature Coffee. *-*

Serial shoppeuse

Outre la nourriture, on sait toutes que le shopping fait du bien (pas au porte-monnaie, certes). Séoul devrait être sacrée capitale du shopping tellement elle regorge de boutiques où trouver toutes sortes de produits incroyables. Choix de vêtements impressionnant – et à tous les prix -, produits de beauté improbables mais désirables, accessoires à profusion… Certains quartiers de la capitale mériteraient que toute fashionista y fasse un pèlerinage mode.

Au vue de l’explosion des produits cosmétiques chez nous, pauvres occidentales, je pense savoir sans trop me tromper où se trouve le paradis de la peau zéro défaut et du trait de liner parfaitement exécuté. Les Youtubeuses et bloggueuses de nos contrées pourraient se damner devant les teintes à lèvres et les masques de soin proposés ici.

Korea_trip_Summer_2015 (52)
Une rue animée de Hongdae où l’on trouve d’avantage de petits commerçants proposant accessoires et vêtements « made in Korea », c’est ici qu’on y déniche le plus facilement le dernier sweat ou T-shirt à la mode.
Korea_trip_Summer_2015 (582)
Les enseignes de cosmétique se côtoient parfois de prêt, rivalisant à l’aide de devantures parfois imposantes et de vendeurs postés aux entrées qui crient les dernières promotions (ici à Myeongdong, l’été 2015).
Korea_trip_Summer_2015 (56)
Les boutiques pour hommes donnent tout autant envie que celles pour femmes. Je conseille d’ailleurs aux filles se rendant à Séoul de ne pas hésiter à passer la porte de ces boutiques masculines, vous pourrez y trouver de sacrés trésors.

Je me suis beaucoup lâchée sur les accessoires en tout genre ; piercings aux oreilles, bagues, boucles d’oreilles, chokers, couvre-chefs en tout genre, lavallières amovibles, chaussettes…

Sur les vêtements également, puisque je suis rentrée avec quasiment une nouvelle garde-robe complète ; jupe, short, robes, chemise, tops, sweat-shirts, pantalons, manteau, chaussures, tout y passé ou presque !

Un peu de tourisme !

Enfin, je ne veux pas que vous pensiez que mes vacances se soient résumées à me prélasser et à sortir ma carte bleue, avec mes amies avons aussi fait des activités plus culturelles. Nous avons par exemple visité un site de tombes royales, en plein cœur du quartier de Gangnam.

 

Korea_trip_Fall_2016 (378)

Plus fun et dans la même trempe que le musée Grévin, nous nous sommes bien amusées au Trick Eye Museum de Hongdae.

 

 

Korea_trip_Fall_2016 (295)

Korea_trip_Fall_2016 (358)

J’ai gardé le meilleur pour la fin de cet épisode ; la location de hanbok. C’est le nom du vêtement traditionnel coréen, l’équivalent du kimono au Japon sauf qu’il est très différent, comme vous pouvez le constater par vous-mêmes sur les photos qui vont suivre.

L’an dernier j’en avais essayé un, cette fois-là nous les avons loués pour quelques heures afin de pouvoir se promener dans Séoul vêtues ainsi. Nous en avons profité pour se promener du côté du palais de Gyeongbokgung. Il était trop tard pour pénétrer l’enceinte intérieure mais nous avons pu faire un shooting dans les environs, et se prendre pour des princesses d’un jour.

Korea_trip_2016_hanbok_Lorelei (1)

 

 


Qu’aimeriez-vous faire en Corée ?

Des bisous ! ❤



Crédits photo : photos personnelles.

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

6 commentaires sur « KOREAN TRIP (automne 2k16), partie 2 : plaisirs simples »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s