CLUBBING : ma play-list electro

Nous sommes samedi et dans trois semaines, jour pour jour, il est très probable que je sois en train de danser dans un night club sud-coréen. A Séoul, dans le quartier de Hongdae, je me transforme en oiseau de nuit, une véritable party girl, tandis qu’en France je préfère rester à la maison.

Amatrice d’electro – que ce soit de la dance mainstream, du dubstep ou des morceaux plus confidentiels comme ceux de la French touch -, les clubs séoulites font mon plus grand bonheur. J’avais donc très envie de poster une play-list spécial electro sur mon blog, au cas où quelques âmes de clubbers viendraient zoner par ici.

club-electro

Voici ainsi une sélection de 20 de mes morceaux electro favoris du moment (pas classés par ordre de préférence), ceux pour danser jusqu’au bout de la night (récents et plus anciens confondus) :

#1 Marnik – Hocus Pocus

Je commence avec un véritable coup de cœur, découvert  en été 2015, que mes amies et moi attendions à chaque nuit en club (et on n’a jamais été déçues). Hocus Pocus (Abracadabra en allemand), par un duo de djs allemands qui est à suivre pour les amateurs d’electro et de clubbing, me rend hystérique lorsqu’il passe dans mon club préféré de Hongdae. Je prie pour qu’il passe encore en septembre, ne serait-ce qu’une fois.

#2 Daft Punk – Aerodynamic (D.O.D bootleg)

Daft Punk, ou LA base de la french touch electro. Il devait forcément figurer un de leurs sons dans cette liste. Je trouve que ce remix bootleg ne dénature pas le très célèbre tube Aerodynamic, et il a le mérite de faire apprécier Daft Punk aux personnes qui se limitent (à tort) au versant mainstream de l’electro-house.

#3 Icona Pop – All Night (Cash Cash remix)

J’aime déjà ce titre dans sa version d’origine, alors ce remix par Cash Cash qui ajoute du pep’s au refrain ne pouvait que me mettre d’accord. Très sympathique en boîte pour jumper les bras en l’air. Les paroles communiquent également bien un sentiment de fête et de joie.

#4 Henry Fong x SCNDL – Ass Up

« Face down, Ass up », ces paroles résument bien l’effet que ce son a sur moi et sur les autres aficionados du club. Rien d’autre à ajouter, ce morceau met le feu et retourne la tête à lui seul.

#5 Rihanna – Bitch Better Have My Money (R3hab remix)

L’un des nombreux remix de la désormais chanson culte de la chanteuse barbadienne devait, je crois, absolument figurer dans cette liste. L’original est déjà à tomber avec la voix puissante de Rihanna, alors remixé par R3hab, un dj du moment, c’est une tuerie électronique.

#6 Showtek – We Like To Party

Le second tube du duo néerlandais Showtek réalisé en leur seul nom, sorti en 2013, n’a pas fini de me plaire. Il est toujours autant appréciable de l’entendre entre deux sons plus récents.

#7 Dyro & Bassjackers – X

Un son de house progressive bourrin qui fait son effet. C’est bien simple, quand il passe, je me découvre des talents cachés en poppin’, en shufflin’ et en jumpstyle. Rien que ça !

#8 Jason Derulo – Talk Dirty (TAITO bootleg)

Je ne suis pas une grande fan de Jason Derulo mais cette version bootleg de Talk Dirty m’enchante à chaque écoute. Entendu une fois dans mon club séoulite de prédilection, c’est le genre de morceau que je passerais volontiers si je me mettais à organiser des soirées.

#9 MEM – Rock That Body

Un morceau qui m’a fait transpirer à maintes reprises lors de mes sorties en club l’été 2015, et je ne m’en suis pas encore lassée. Il était l’un des quelques sons que j’attendais absolument à chaque soirée. Je le trouve très entraînant avec ses répétitions et ses petits arrêts bien marqués.

#10 KSHMR – Jammu

KSHMR est l’un de mes djs mainstream favoris, dans mon premier article playlist je parlais de Wildcard, sorti cette année, mais l’autre morceau dont je me suis particulièrement entichée est Jammu, avec des influences hindi que je trouve originales.

#11 Deorro vs MAKJ – READY !

On adore les collaborations entre djs. Dans celle-ci, qui reprend même des passages de Ain’t A Party de David Guetta, on retrouve bien les styles différents de Deorro et de MAKJ, ce qui est très appréciable pour les fans de l’un comme de l’autre.

#12 Dimitri Vegas, Like Mike & VINAI – Louder

Le duo belge se devait d’apparaître ici. Ce sont eux les stars du grand festival d’EDM Tomorrowland, chacun de leur titre met les amateurs d’electro-house d’accord. Ce tube à hui8 mains, produit avec le duo italien VINAI, s’écoute définitivement louder (plus fort).

#13 twoloud – Traffic (Tiësto edit)

Une musique de progressive house démentielle qui monte en puissance très haut et très loin, jusqu’à un ralentissement non moins dansant. En partie produite par Tiësto – souvent reconnu comme étant le meilleur disc-jockey de ces dernières années -, on n’aurait pas pu rêver mieux.

#14 Quintino – Devotion

Un son qui m’inspire une dévotion irrépressible au dancefloor. Que dire de plus ?

#15 MOTi – House Of Now (Tiësto edit)

De la house d’aujourd’hui, définitivement ! Il s’agit encore d’une découverte de mon été dernier de folie en Corée du Sud. Le sentimental y est forcément pour quelque chose dans mon amour pour ce morceau, mais pas que. Les ralentissements et accélérations, sur fond de beats bien marqués, font le reste.

#16 Calvin Harris & R3hab – Burnin

Mon tube favoris de Calvin Harris, autre grand disc-jockey du moment, que j’ai envie de comparer à David Guetta pour son côté parfois pop. Ce titre en collab avec R3hab sort de son style habituel, et le moins qu’on puisse dire c’est que ça a le mérite d’enflammer un dancefloor comme une traînée de poudre.

#17 Firebeatz – Go

De quoi faire sauter, se déhancher, crier, lever les bras en l’air. C’est tout ce qu’on demande aux djs, le pari est réussi avec ce petit hit de nuit.

#18 Deorro – Bootie In Your Face

Encore un son du disc-jockey mexicain. Je trouve que son style a quelque chose de comique, et c’est cette note fun et agréable que je retrouve dans ce son.

#19 Rudy Zensky – Pursuit

De l’electro hardstyle contenant un sample de Let’s Get Fucked That de Lil Jon avait déjà toutes ses chances de faire partie de ma liste, c’est ainsi que ce titre que j’ai découvert cette année en cherchant de quoi remplir ma play-list clubbing se retrouve parmi mes principaux titres pour danser.

#20 Gesaffelstein – OPR

On termine avec une bombe atomique. Je suis allée à un concert de ce dj français en 2014, et malgré deux concerts pour voir Lady Gaga (ma chanteuse favorite absolue), cela reste le meilleur concert auquel j’ai assisté. Son morceau OPR, digne d’être l’hymne de toutes les rave parties, figure donc obligatoirement dans cette playlist spécial clubbing. J’aimerais avoir l’occasion de l’entendre en boîte, surtout pour son passage qui fait l’effet de traverser la galaxie.


Cette liste est très, très, très loin d’être exhaustive. Je me suis limitée à 20 pour éviter la liste à rallonge. Ces quelques extraits de ma play-list electro sont de ceux que j’écoute très souvent, parmi d’autres.

Sinon, j’écoute aussi d’autres genres musicaux comme la pop, le rap US et la K-pop, parfois du rock et métal, mais il est vrai que globalement l’electro, avec tous ses sous-genres, est le style que je privilégie le plus ces derniers temps (sans doute car je me prépare à clubber à outrance d’ici quelques semaines).

Je suis impatiente d’écrire sur mes virées nocturnes séoulites !

Des bisous ! ❤



Image libre de droit (pexels.com).

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

4 commentaires sur « CLUBBING : ma play-list electro »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s