Fashion Week Fall/Winter 2016-2017, Acte III : Milan, séduisante sur tous les fronts

 

Avant-dernière Fashion Week dans l’ordre chronologique, celle de Milan s’est à son tour achevée, s’étant déroulée sur six jours, du 24 au 29 février.

Sans doute l’une des Fashion Weeks les plus attendues, car c’est durant celle-ci que se déroulent les défilés des illustres maisons italiennes. Je veux bien sûr parler de Gucci, Fendi et Prada, Valentino, Armani, too… Oups, je m’emballe, voilà que je chante du Lady Gaga !

Autant de noms, donc, qui sonnent une délicieuse mélodie à mes oreilles et à sans doute celles de toutes les personnes affectionnant le monde de la mode. Ces grandes maisons, comme les marques peut-être moins symboliques mais non moins créatives, incarnent un style à l’italienne teinté de sensualité et de séduction.

Comme de coutume, cette saison voit se réinventer la mode italienne une nouvelle fois encore.


Petit tour d’horizon des podiums milanais :

Le style : l’allure aristo

Galons, broderies précieuses façon tapisserie, plastrons de dentelle, pompons, dorures et coupes évoquant la rigueur militaire Napoléonienne ou la délicatesse d’une princesse, donnent une allure un brin aristocratique. Les défilés de Milan sont branchés sur le mood princier, et c’est de matières et coupes royales dont on aura envie pour passer l’hiver avec une humeur de conquérante raffinée.

La couleur : le blanc

Le total-look blanc comme neige est une tendance récurrente. Contrairement à d’autres saisons où il fallait mélanger les nuances de blancs, c’est plutôt le blanc monochrome qui sera privilégié l’hiver prochain. D’autres nuances sont tolérées sur les accessoires, qui peuvent être gold, silver, noir ou d’une couleur primaire, comme une touche pop sur un look immaculé. Côté coupes, on ira de la silhouette sporty épurée à un style plus sophistiqué, romantique, aérien ou masculin-féminin.

Le motif : les rayures

Comme des cousines du carreau qu’on aurait distillé, les rayures se présentent horizontales ou verticales. Colorées ou en noir et blanc, les rayures se portent sur une pièce forte d’un look, comme un manteau, s’imposant franchement, contrairement à une simple marinière.

L’Italian touch : la dentelle sensuelle

Matière souvent vue sur les podiums milanais, la dentelle utilisée à des fins plus sensuelles que virginales parera robes et chemises pour sublimer le corps féminin. Une tendance difficilement portable en hiver avec une robe entièrement faite de dentelle, mais possible de suivre grâce à des pièces plus discrètes mais non moins dénuées de sensualité. On pourra ainsi choisir une top en dentelle noire qu’on glissera sous une robe de velours à manches courtes ou sous un gilet de maille XXL. On n’oublie pas qu’on peut aussi dégainer son soutien-gorge en dentelle noire, à porter sous une chemise un brin transparente.

L’accessoire essentiel #1 : l’écharpe longue

La (très) longue écharpe enroulée autour du cou semble avoir supplanté la lavallière largement présente sur les défilés de New York. Après les écharpes à largeur XXL qu’on enroule autour du cou, c’est l’écharpe plus fine mais très longue et qui vient fouetter nos mollets qui nous fera d’avantage rêver pour réchauffer notre gorge. On la choisira en maille, en laine, en coton, en velours, rayée, unie, frangée, à motifs façon carré de soie… peu importe du moment qu’elle soit chic et qu’elle nous tienne au chaud.

L’accessoire essentiel #2 : chapeau, foulard, bibi…

Après s’être couverte la nuque, on se couvre la tête. Que ce soit avec un chapeau à larges bords, façon cow-girl citadine, avec un foulard pour un petit côté Grace Kelly, une cagoule en fourrure, un bonnet régressif ou un petit bibi tout en pierreries, le couvre-chef dans sa diversité est l’un des accessoires de la Fashion Week de Milan.

Le it-bag : le sac rigide

Déjà repéré sur quelques catwalks newyorkais, le sac rigide s’impose en véritable tendance à Milan, avec plusieurs défilés où on le retrouve. Il est soit porté calé contre la hanche, soit porté en bandoulière, porté haut et coincé sous l’aisselle ou dans le creux des reins.

La veste : le bomber et le teddy

Cette petite veste, devenu un basique, se parera de sequins, d’imprimés graphiques, de fleurs, de fourrure, de poils ou de dorures pour l’occasion de cette saison. Elle apportera une touche sportswear à un look chic, ou bien c’est elle au contraire qui apportera une touche chic à un look sportif, à l’aide d’imprimés ou de matières élégantes.

Le basique : le col roulé

Un basique de la garde-robe, le pull ou le sous-pull à col roulé est un indispensable de son dressing à ressortir chaque hiver, ne serait-ce que pour s’éviter un vilain mal de gorge. Bonne nouvelle, il sera tendance l’hiver prochain, comme l’attestent de nombreuses collections où on le retrouve dans sa version la plus classique ou un brin moderne avec son col large qui coule sur les clavicules. Dans tous les cas on le choisira uni, de préférence noir.

La touche hivernale : la fourrure

Décidément une grosse tendance de l’année. On n’en finit plus de voir de la fourrure déferler sur les podiums, que ce soient ceux de l’été ou de l’hiver. On note toutefois que sur cette Fashion Week là, c’est d’avantage en touches qu’on la voit. Ornant l’ourlet d’une robe, d’un manteau, les manches, le col, ou encore un sac ou la boucle d’une ceinture, la fourrure se veut ici d’une élégance et d’un raffinement pointus.

La silhouette : superpositions

Jupe sur pantalon, jupe en dentelle sur jupe-crayon à imprimés, pull cropped sur chemise, long pull sur jogging… on restructure sa silhouette en mixant les longueurs. On peut jouer la superposition de pièces monochromes mais de matières différentes, la superposition de matières avec du transparent qui révèle un autre vêtement, la superposition de motifs dans des tons similaires pour donner l’illusion d’une même pièce… soyez inventives !

L’effet : matières brillantes et irisées

Sequin, lamé et autres matières brillantes se mixent à des couleurs pastel ou automnales pour un look bohème-chic ou pour une tenue de clubbing à la pointe. Parant un manteau, un combi-short ou une slip dress, les matières à effets irisés se retrouvent dans tous les cas sur une pièce forte, pour un look lumineux.


Cette semaine à Milan fut riche en élégance et en sophistication comme à son habitude, mais ce qui étonne c’est la présence d’un style vraiment sportswear qui se retrouve sur un nombre incroyable de collections.

La prochaine et dernière étape des grandes Fashion Weeks est celle de la capitale mondiale de la mode, Paris. La suite à retrouver prochainement. 🙂



Crédit photos : Madame Figaro.

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

3 commentaires sur « Fashion Week Fall/Winter 2016-2017, Acte III : Milan, séduisante sur tous les fronts »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s