Fashion Week Fall/Winter 2016-2017, Acte I : New York, cosy moderne et couture

 

A peine l’année commencée, le cycle frénétique de la mode prêt-à-porter se remet en marche cette année dès le 10 février. La fashion week newyorkaise s’est achevée le 19 février dernier, laissant place à celle de Londres, à laquelle a déjà succédé son édition milanaise, avant la parisienne qui débute en mars.

Ces qu4tre villes sont les capitales de la mode à l’échelle globale, c’est ici que tout le gratin de la mode se bouscule pour y voir les dernières tendances et ce que sera la mode de demain, avec quasiment une année d’avance pour le prêt-à-porter.

Toutefois cela ne veut pas dire que ces seules villes ont leur fashion week, de nombreuses autres métropoles ont la leur (Berlin, Madrid, Moscou, Tokyo, Séoul, Bamako…), elles sont seulement moins médiatisées.

Ces fashion weeks hautement médiatisées sont le centre névralgique de la Mode occidentale exportée de par le monde. Chaque ville a cependant sa propre identité, et les marques qui y défilent sont pour la plupart sur le même mood, forgeant le lifestyle vestimentaire des différents pays qui les accueillent. Ainsi la Fashion Week de New York est très représentative du style à l’américaine.

Fidèle à sa réputation, elle est encore cette saison un florilège de collections punchy, matières techniques, coupes sportswear et touches preppy.

Un vestiaire new-yorkais qui tend vers le confort : matières douces, effet seconde peau cocooning, palette de couleurs automnales, coupes épurées, bons basiques revisités et modernisés, le tout ponctué de touches fun et/ou sexy. Bien évidemment, il y a aussi quelques défilés exception qui sortent carrément hors zone confort pour le coup, avec des silhouettes juchées sur des plateformes improbables.


Résumé en images (et en texte) des tendances repérées à la Fashion Week de New York :

Le motif : les carreaux

Un revenant du côté des motifs, qu’on avait un peu délaissé ces dernières saisons. Le carreau revient en force, et sous toutes les formes plutôt qu’une ! Du tartan le plus basique au carreau le plus moderne, du carreau plutôt losange au carreau conceptuel, on nous laisse le choix et aucun n’est en reste ou presque (non je ne ferai pas cette blague du « laisser sur le carreau » !). On le retrouvera sur des pantalons à pinces, jupes crayons, pulls, vestes courtes et manteaux XXL. Seul mot d’ordre peut-être : dans des couleurs automnales, allant du vert sapin au bordeaux, en passant par le noir et le chocolat.

Les matières : velours et cuir

Comme tous les hivers, les matières qui réchauffent sont (heureusement) à la mode. Les créateurs ne sont pas subitement devenus cruels, et même si le voile transparent et la résille poursuivent leur route tendance l’hiver prochain, le velours et le cuir seront des matières qui compteront. Le cuir s’invite partout : pantalons, jupes, coat, accessoires, bottes… Il tire parfois vers le vinyle. Le velours quant à lui se cantonne aux vêtements, mais porté en total look, et noir s’il-vous-plaît.

La tendance à part : le gothique

Le velours noir en total look ne sera pas sans une certaine connotation gothique. C’est une tendance qui survient certains hivers, mais on a plus l’habitude de la voir émerger sur les défilés des capitales européennes de la mode. La Fashion Week newyorkaise est cette année celle qui semble initier la première cette tendance certaine. Velours, choker autour du cou, mais aussi maquillage dark appuyé (bouche sanguinolante, smoky eyes ultra contrasté, cheveux bleachés, teint diaphane), lavallière, voiles et capes vampiriques, bottes punk… le style gothique se manifeste de diverses manières, tant qu’il se situe hors des clichés.

La pièce essentielle #1 : le pantalon

L’hiver ne se fera pas sans un pantalon, ou plutôt sans plusieurs pantalons. Le classique pantalon à pinces masculin sera plus que jamais tendance, accompagné par le bas de jogging, le leggings sportif, le pantalon sleepwear (si le sleepwear ne vous parle pas, allez sur cet article), le pantalon jupe-culotte qui voit sa cote de plus en plus grimper cette année, mais aussi le classique jeans et le panta-court dans une version plutôt jupe-culotte. L’alternative au pantalon est la jupe-crayon, fendue si possible sur le devant de la cuisse et allant au moins jusqu’en dessous du genou.

La pièce essentielle #2 : le coat (vu partout !)

On ne zappe jamais son manteau, et cette saison on aura l’embarras du choix, entre le teddy, le pardessus, le navy coat, le bombardier, le caban, le trench et tant d’autres. Il semblerait que le seul qui soit resté sur le carreau (oups, je l’ai faite) soit à l’heure actuelle le duffle-coat. Le gros must est le manteau à carreaux ou celui avec des touches de fourrure. On préférera aussi un manteau long et large, pas tout à fait XXL mais suffisamment large pour vous donner l’impression qu’il s’agit d’une couverture dans laquelle vous vous êtes emmitouflée.

L’allure : masculin-féminin

L’une des pièces phares étant le pantalon, normal que le masculin soit ultra-tendance ; ceinture masculine, cravate sur chemise, pantalon masculin, blazer… On emprunte des pièces du vestiaire masculin pour se donner un style de working girl en quête de confort. L’idée est en effet de se sentir flotter dans un pantalon masculin large, façon sleepwear ou sportswear. En haut on pourra choisir entre un pull tout doux, un twin-set chemise et cravate, ou bien un top transparent ultra féminin.

Le mood : sportswear

Comme je l’ai dit précédemment dans cet article, la Fashion Week de New York se démarque des autres de part son style résolument sportswear. Celle-ci ne déroge pas à la règle et a vu de nombreux défilés présentant des silhouettes sporty. Le bas de jogging à bandes verticales latérales fait son entrée dans la cour de la mode haute gamme, et c’est à coups de mocassins vernis et de manteaux chics qu’on lui rendra ses lettres de noblesse. On a enfin trouvé une bonne occasion pour mettre son jogging.

Mais le sportswear ne se résume pas uniquement à ce dernier. Le leggings qu’on met au yoga ou à la danse fait aussi son fashion coming-out. On peut enfin se réconcilier avec lui, qu’on a fini par trouver laid à force de le voir porter n’importe comment. Exit le vieux leggings noir qui ressemble plus à un vieux collant dont on aurait enlevé les pieds.
Pour avoir une allure sporty-chic, c’est d’avantage sur les coupes et les matières qu’il faudra faire des choix judicieux. Ainsi, même une simple petite robe noire peut vous donner l’allure d’une athlète de la mode : un zip sur la poitrine, du néoprene, une coupe qui épouse la musculature, et le tour est joué !

Les accessoires : cravate, lavallière et foulards autour du cou, taille ceinturée

S’il faut en croire cette première semaine de la mode, les accessoires absolument indispensables seront la ceinture et quelque chose à se mettre autour du cou. La ceinture masculine en cuir est la valeur sûre, mais les ceintures longues qui pendent allègrement sont un fashion statement de la saison à coup sûr. Portée à la taille ou sur les hanches, faite de fourrure ou de cuir, elle sera le it-access.

Enfin, pour ce qui est de la gorge, il semblerait que les créateurs se soient tous mis d’accord sur le fait qu’on préférera recouvrir cette partie de notre anatomie. Exit donc le décolleté, on garde ses clavicules bien au chaud sous un « traditionnel » foulard ou snood, ou bien on la joue chemise à lavallière XXL. A noter que la cravate est aussi une option tout à fait envisageable (cf. le paragraphe plus haut sur le masculin).

Les chaussures : les bottes

La paire de chaussures qu’on retient le plus aisément de cette Fashion Week est la cuissarde ou la botte noire, basiques ou gothiques (nous avons beaucoup le choix cette saison). Effet seconde peau ou XXL, la botte se porte haut perchée, au moins allant jusqu’à sous le genou, et avec un talon haut.

La micro-tendance : messages et mots doux

Le bon vieux T-shirt à messages a de la sérieuse concurrence entre les collants à messages, les pulls et sweats, les tops et chemises, les pantalons, bonnets… C’est sans doute en échos aux hashtags que nous utilisons de plus en plus sur la Toile que les créateurs ont glissé quelques mots sur leurs vêtements. A la manière de ces #tags, ils légendent directement nos fringues. Il n’y a plus qu’à sortir son smartphone pour « instagramer » son pull.

Les détail chocs : épaules et cuisses dévoilées

Ce sera sans doute l’une des grosses tendances à venir. Déjà une signature des silhouettes de l’été, le nouveau décolleté est celui qui dévoile les épaules. Sur les podiums de New York, ce sont les deux épaules que l’on découvre avec une robe à découpes sensuelles. Pour le coup on sort de l’allure sportswear et épurée pour aller vers un chic légèrement exubérant, avec des volants sur les encolures des épaules ou sur les manches. Sur le bas ce sont les cuisses que l’on dévoile, à l’aide d’une jupe-crayon fendue très haut sur la jambe.

Ornements : plumes et franges

Petites plumes et franges se sont incrustés dans quelques collections de l’hiver prochain, remplaçant bien souvent les bijoux. Elles donnent tantôt une touche chic, tantôt un côté rock n’ roll, tantôt une aura ethnique et bohème.

La touche hivernale : la fourrure

La fourrure, j’en ai déjà parlé ici et ici, est une des grosses tendances de l’année 2016. Présente en ce moment dans les collections hivernales 2015-2016, elle est ultra à la mode encore l’été prochain et l’hiver suivant. Ce qui est bien c’est qu’on peut la porter en touche comme en all-over, sur son manteau, son col, son top, ses poignets, sa ceinture, son sac, ses chaussures… La fourrure est absolument partout ! Et ce qui est super, c’est qu’on peut trouver de la fausse fourrure très réussie dans les boutiques de fast fashion tels H&M et Zara, alors on ne culpabilise pas (notons tout de même qu’une partie des grandes maisons de mode n’utilisent pas de vraie fourrure).

Le classique modernisé #1 : le pull torsadé

Dans la mode il y a les vêtements qui se démodent rapidement, et il y a ceux qui survivent aux saisons. Le pull torsadé est de ces derniers, sans doute parce qu’il se métamorphose facilement à chaque nouvelle collection. Outre le pull torsadé blanc classique, le pull à torsades de cuir ou à torsades graphiques upgraderont votre look.

Le classique modernisé #2 : le jeans

Le jeans fait partie des pantalons tendances des podiums newyorkais, on le porte slim avec un chemisier fluide ou bien plutôt bootcut avec un teddy. Les jeans un peu loose ont aussi leur place dans notre vestiaire, mais on optera plus pour un jeans d’une taille au-dessus de la nôtre plutôt que pour un jeans à la coupe boyfriend.

American touch : preppy

Enfin, une Fashion Week newyorkaise n’en est pas vraiment une sans ses mocassins aux pieds, ses jupes plissées, ses chemises, ses uniformes, ses écussons, ses cols Claudine, ses teddies et ses petites chaussettes. On s’inspire des cheerleaders et des uniformes scolaires qu’on mixe avec les tendances tartan et masculin-féminin.


Maintenant vous savez tout des tendances de la Fashion Week de New York, vous pouvez désormais déjà commencer à préparer votre wish-list pour la rentrée en septembre, même si les Fashion Weeks ne sont pas encore toutes terminées.

De nouvelles tendances émergeront sans doute, et peut-être certaines vont-elles s’avérer moins fortes. Quoiqu’il en soit, je crois qu’on peut déjà parier que la fourrure et les carreaux seront des tendances phares à coup sûr.

Prochaine semaine de la mode à décrypter ; celle de Londres ! A suivre très prochainement sur mon blog. 🙂



Crédit photos : Vogue Paris.

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

2 commentaires sur « Fashion Week Fall/Winter 2016-2017, Acte I : New York, cosy moderne et couture »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s