Hot Couture

 

Premier grand événement du calendrier annuel de la mode : la semaine de la Haute Couture, ou comment réchauffer l’année qui débute par saison hivernale, avant les semaines de la mode destinées aux collections du prochain hiver.

Même si la Haute Couture représente plutôt le côté artistique, artisanal et ultra-sophistiqué de la mode avec un grand M, j’ai trouvé que cette saison semblait par moment comme un prolongement du prêt-à-porter. Des tendances fortes de l’été 2016 sont en effet également présentes sur les collections Haute Couture, comme la résille ou le léopard.

Ces deux dernières tendances annoncent le ton de l’été : sexy, sexy, sexy ! Félin, séduisant et hot sont autant d’adjectifs qui feront l’affaire pour qualifier nos looks de l’été prochain.

Je reviendrai sur les tendances de l’été 2016 dans plusieurs prochains articles. Là tout de suite, ce qui nous intéresse, ce sont les défilés du cru printemps-été 2016 de la Haute Couture, qui se sont achevés le 28 janvier (je suis déjà en retard, mais c’est pas grave, de toute façon personne ici n’y était).

Je dirais même plutôt Hot Couture en ce début d’année, tellement les robes étaient parfois plus échancrées qu’un string. Qu’on se rassure, les créateurs ont claqué la porte au nez de la vulgarité, pour nous présenter des looks de princesses pas cucul, d’amazones romantiques et de party girls épicuriennes.


Les 10 tendances Hot Couture où puiser l’inspiration à tout prix pour l’été, pour vos soirées clubbing comme pour vos après-midi au calme :

  • Show me your shoulders

Les épaules sont à l’honneur dans les défilés Haute Couture printemps-été 2016. Le it-décolleté de cette saison couture migre sur cette partie de notre anatomie (Alexandre Vauthier, Chanel, Dior, Giambattista Valli, Viktor & Rolf), le plus souvent pour montrer les deux épaules (one-shoulder uniquement chez Valentino). Et quand les épaules ne sont pas dévoilées, elles sont parfois accentuées par des épaulettes (Armani Privé, Zuhair Murad).

hautecouture_ss16_alexandre_vauthier_shoulders
Accent porté sur les cuisses et les épaules chez Alexandre Vauthier.
hautecouture_ss16_giambattista_valli_shoulders
Épaules mises en valeur par une robe bustier chez Giambattista Valli.

  • Transparence

On montre beaucoup de peau même en ne se mettant pas complètement à nu. Voiles transparents (une grosse tendance de l’été) dévoileront mamelons (Alexis Mabille, Dior, Elie Saab, Georges Hobeika, Schiaparelli, Valentino, Atelier Versace, Yiqing Yin, Zuhair Murad), ventre et flancs (Alexandre Vauthier, Elie Saab, Zuhair Murad), culottes et jambes (Bouchra Jarrar, Dior, Yiqing Yin, Zuhair Murad).

On pourra garder son soutien-gorge (noir et simple) sous du voile très transparent ou oser carrément les seins nus sous un top légèrement translucide. Sinon, plus facile à assumer, on choisit une jupe transparente à porter sur une culotte enveloppante (ou un mini-short) ou une robe partiellement voilée qui dévoilera bras, flancs ou dos.

hautecouture_ss16_bouchra_jarrar_transparence
On peut aussi jouer la transparence avec de la dentelle, comme chez Bouchra Jarrar.
hautecouture_ss16_elie_saab_transparence
La transparence en total look qui allie confort et sophistication, idéal en soirée (Elie Saab).
  • La résille

Classique pour habiller vos jambes nues (vu chez Jean-Paul Gaultier), ou bien moderne sur une robe entièrement faite de résille (Valentino), qu’on pourra porter par-dessus son maillot de bains neon, à la Versace, ou sur une robe minimale pour sortir (Alexis Mabille). On pourra aussi porter le fishnet (= résille) en petites touches, comme chez Giambattista Valli.

Il s’agit d’une des tendances incontournables de l’été, vue également dans de nombreuses collections de prêt-à-porter.

hautecouture_ss16_atelier_versace_fishnet
Le look idéal pour le clubbing en vacances à la plage (Atelier Versace).
hautecouture_ss16_alexis_mabille_fishnet
La résille comme un bijou de corps intégral, qui vient habiller une robe plus sobre (Alexis Mabille).
  • Nœuds pas nœu-nœuds

Un basique de la Haute Couture, comme les fleurs. Le nœud prend cet été un air orientalisant, façon costume coréen (Dior), ou se fond dans le vêtement pour une version moderne (Giambattista Valli). A porter sur une petite veste ou un haut à la coupe simple, accompagnant des pièces plus sexy ou plus habillées. On pourra aussi le porter en touches comme chez Dior, noués autour des chevilles pour un petit côté SM-chic. On est très loin des petits flots (= nœuds en lorrain) cucul la praline.

hautecouture_ss16_dior_noeud
Le nœud s’impose en atout séduction, donnant ici l’envie de le défaire pour voir ce qui se cache derrière (Dior).
hautecouture_ss16_giambattista_valli_knot
Nœud suggéré par la forme du drapé chez Giambattista Valli.
  • Allure de princesse

Un bijou de tête façon couronne, une robe princière faite de broderies, dentelles et tulle, vous voilà propulsée dans le monde de Westeros (Elie Saab, Valentino, Zuhair Murad). Si les robes Haute Couture ont toujours été merveilleusement bien travaillées, depuis qu’on est (presque) tous fan de la série Game of Thrones, nous ne porterons plus le même regard sur elles.

On a envie d’adopter le bijou de tête façon Cersei ou Daenerys, et tant qu’on y est, leur dressing complet. Hors mariage, bal de promo et tapis rouge, on optera pour un top en jolies broderies qu’on associera à du jean (pantalon, jupe ou short) ou à du noir (jupe longue ou pantalon à pinces).

hautecouture_ss16-elie_saab_princess
Le créateur Elie Saab nous a habitués à ses somptueuses robes-bijoux, que ne renieraient certainement pas Daenerys Targaryen ou Margeary Tyrell.
hautecouture_ss16_zuhair_murad_princess
Un look digne d’une princesse contemporaine (Zuhair Murad).
  • Asian touch

La Haute Couture ne nous amène pas que dans des contrées fantaisistes, ainsi l’Asie n’en finit pas d’influencer les créateurs (Alexis Mabille, Dior, Jean-Paul Gaultier, Valentino). Références certaines au kimono par les coupes et les drapés, voire peut-être aussi au hanbok, le vêtement asiatique qui s’impose de plus en plus, imprimés orientalisant et matières chatoyantes nous font voyager dans l’Extrême-Orient.

On pourra clubber en kimono ou porter des motifs asiatiques pour upgrader un look basique. Une petite veste brodée de dragons dorés pourra ainsi transformer votre petite robe noire en look tendance.

hautecouture_ss16_jean_paul_gaultier_kimono
Le kimono façon robe de soirée, par Jean-Paule Gaultier.
hautecouture_ss16_valentino_asia
Broderies aux motifs asiatiques, pour un look d’impératrice orientale (Valentino).
  • Oiseau de nuit

Une autre façon d’être tendance en sorties nocturnes ; les franges (Alexis Mabille, Chanel, Elie Saab) et les plumes (Dice Kayek, Georges Chakra, Jean-Paul Gaultier). On pourra par exemples porter les franges sur des robes longues style années folles revisitées, comme chez Chanel et Alexis Mabille, et les plumes en petites touches comme chez Gaultier ou Georges Chakra. Seule ligne de conduite : moderne à souhait, on oublie les robes façon autruche.

hautecouture_ss16_alexis_mabille_fringe
La frange moderne, tie and die et portée comme une touche de lumière sur une robe à l’allure austère. Mention spéciale pour le twin-set formé avec les cheveux bien lisses et coupés droits (Alexis Mabille).
hautecouture_ss16_georges_chakra_feather
Un buste de petites plumes délicates plutôt qu’un cul d’autruche, on dit oui ! (Georges Chakra).
  • L’hiver en été

Matière insolite en période estivale, la fourrure s’invite hors de l’hiver. Il n’y a plus de saison ! Chez Bouchra Jarrar elle se porte sur les cols, et en total look sur une robe de soirée ou un manteau chez Yiqing Yin. Le manteau automnale est d’ailleurs une autre façon de faire venir l’hiver (Dice Kayek, Dior).

On choisit un long manteau qu’on pourra porter comme une robe sur des jambes nues. Le grand classique est le trench-coat, mais on pourra sortir des sentiers battus avec un caban cintré comme chez Dice Kayek ou une sorte de pardessus moderne, sans col et kaki comme chez Dior.

hautecouture_ss16_bouchra_jarrar_fur
Bouchra Jarrar mêle vestiaires d’été et d’hiver.
hautecouture_ss16_dice_kayek_coat
Un caban revisité en robe cintrée (Dice Kayek).
  • Délire SM

La grosse tendance bijoux se retrouve aussi sur les podiums de la Haute Couture ; le choker se portera façon collier luxueux comme chez Ulyana Sergenko ou pour une version plus light on la jouera à la Dior, avec un sautoir qu’on enroulera deux fois autour du cou.

L’autre bijou star de la saison de la Haute Couture est le bijou de corps. Pour un côté SM, le harnais sera plutôt fait de cuir que de chaînettes, et on le portera par-dessus une robe fluide pas trop sexy pour l’assagir (Yiqing Yin). Version plus hardcore, les cordelettes en mode bondage japonais pareront nos robes de soirée pour un effet torride (Versace, Yiqing Yin).

hautecouture_ss16_yiqing_yin_sm
Harnais asymétrique pour électriser une robe de vestale (Yiqing Yin).
hautecouture_ss16_ulyana_sergeenko_sm
Un choker, un bun et un regard fumé pour punkiser un total look blanc virginal (Ulyana Sergeenko).
  • Flower power

Un basique du printemps, on ne peut passer une saison estivale sans voir des fleurs arpenter le catwalk. La Haute Couture ne fait pas exception (Georges Chakra, Georges Hobeika, Giambattista Valli, Zuhair Murad). Pour le côté classique romantique on portera les fleurs en broderies, ou on penchera sur du plus sexy, avec des fleurs ou pétales suspendus sur un voile transparent laissant apparaître la peau.

hautecouture_ss16_georges_chakra_flowers
Nuée de fleurs de paillettes (Georges Chakra).
hautecouture_ss16_georges_hobeika_flowers
Fleurs en 3D pour habiller un pantalon à la coupe simple. On aime cette silhouette monochrome qui joue sur les effets de matière, signée Georges Hobeika.

Je n’ai pas parlé de toutes les collections couture de cet été, mais il s’agit là selon moi des points tendance à retenir de cette Fashion Week Haute Couture printemps-été 2016. Ce n’est pas un choix selon mes goûts personnels en termes de marques. D’ailleurs, je ne me suis pas attardée sur Chanel cette fois. Je progresse vers la diversité des sujets. ^^

Il s’agit là de mon premier article de l’année 2016, je vous souhaite donc une bonne continuation dans cette année qui a commencé, et une bonne année du Singe (qui débute le 08 février) ! 🙂



Crédits photo : tirées de Vogue Paris.

Publié par

23 ans, étudiante en master Etudes Culturelles, passionnée par la mode et la diversité culturelle. Fashion kamikaze aguerrie et voyageuse rêveuse. ✨ Suivez-moi pour découvrir la mode sous un autre angle ! 👀

4 commentaires sur « Hot Couture »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s